Que manger à Noël quand on est enceinte ?

Par La rédaction | Mis à jour le 09/11/2020 à 10:52
Partager

Vous êtes enceinte pour les fêtes de fin d'année, et vous vous voyez déjà devant une assiette de petits pois ? Rassurez-vous : même si certains mets traditionnels de Noël sont à proscrire, vous pouvez vous régaler comme les autres, à condition de bien sélectionner vos plats. On vous aide pour le menu !

Les aliments de Noël interdits pour les femmes enceintes

La grossesse est une période où la femme est plus fragile est plus vulnérable. Les risques de listériose, de salmonellose et de toxoplasmose sont élevés, il convient donc d’être très vigilante par rapport à la nourriture.

Pendant les fêtes de fin d’année, si vous êtes enceinte, vous devez éviter de consommer tout ce qui est cru ou mi-cuit : les huîtres, les saumons fumés, les poissons crus, les charcuteries...

Les produits à base de lait cru et d’œuf cru sont également à bannir de votre assiette. Ces produits pourraient contenir des bactéries responsables de la listériose, une maladie très grave pour une femme enceinte ainsi que pour un nouveau-né. Il convient donc de proscrire les plateaux de fromages, les mets contenant de la mayonnaise, les crèmes faites maison.... 

Si la tentation est trop grande, choisissez les fromages faits avec du lait pasteurisé dont l’hygiène est assurée (Vache Qui Rit, camembert, raclette...). Pour éviter les risques de contamination, enlevez systématiquement la croûte. Vous pouvez vous permettre de manger un peu de mayonnaise industrielle. 

Concernant la crème, pour pouvoir déguster en toute quiétude l’incontournable bûche de Noël, assurez-vous que la chaîne du froid a été méticuleusement respectée, notamment si vous achetez votre bûche dans les grandes surfaces.

Que manger quand on est enceinte pour les fêtes de fin d'année ?

Malgré tous ces interdits, vous pouvez tout à fait profiter de la fête et déguster sans crainte de la dinde ou toute viande bien cuite. Veillez simplement à éviter la farce qui peut contenir de la charcuterie, un aliment proscrit pendant la grossesse. Préférez une farce aux légumes.  

Vous pouvez également vous régaler avec le poisson, qui contient des acides gras, bénéfiques pour votre santé et celle du bébé. Faites seulement attention aux poissons contenant du mercure (espadon, thon...).

Les fruits et légumes sont les bienvenus dans votre assiette s’ils ont été correctement lavés et épluchés.

Les boissons adaptées à la femme enceinte

Pour ces fêtes de fin d’année, le mot d’ordre est « zéro alcool ». L’alcool passe directement dans le sang et ainsi vers bébé qui pourrait souffrir du syndrome de l’alcoolisation fœtale et être malformé ou avoir des retards de croissance. Privilégiez plutôt l’eau gazeuse ou pétillante, pour réduire les nausées et faciliter la digestion. 

Vous pouvez vous permettre de boire du café pour vous tenir éveillée, mais ne dépassez pas les 3 tasses journalières. Le thé n’est pas très conseillé pendant la grossesse, car il fait obstacle à l’absorption du fer. Dans tous les cas, buvez beaucoup d’eau, car c’est indispensable au bon déroulement de votre grossesse.

Bien sûr, cette année, vous ne pourrez pas profiter du champagne de l'apéritif ou de la traditionnelle douzaine d'huîtres. Mais la liste des aliments autorisés reste longue ! Choisissez de bonnes alternatives pour femme enceinte pour profitez de vos réveillons et de vos repas en famille en toute sérénité. 

Article précédent Comment bien négocier votre contrat de prévoyance ?
Article suivant Tout savoir sur les dispositifs anti-tabac et comment se faire rembourser
Plus de guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.