Immobilier : cette start-up vous achète votre bien si elle n’arrive pas à le vendre

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 06/10/2022 à 11:04

La société Casavo vient de lancer un nouveau concept : elle se donne un certain nombre de mois pour vendre votre bien, si elle n’y arrive pas, cette start-up vous le rachète. Un coup de pied dans la fourmilière du marché de l’immobilier qui tâtonne depuis des mois. 

casavo, immobilier, achat, revente
Casavo est présente uniquement dans certains arrondissements de Paris mais souhaite se développer rapidement en France.

5 mois pour vendre un bien immobilier

Imaginez, depuis des mois vous cherchez à vendre votre appartement ou votre maison, sans succès. Une start-up italienne du nom de Casavo se lance un défi : elle se donne 5 mois pour le vendre sinon elle vous le rachète moyennant une décote de 6% par rapport au prix du marché. C’est le nouveau concept venu d’Italie qui débarque en France depuis quelques semaines. 

Pour la vente, la société prend 5% du montant pour ses honoraires, le reste va dans votre poche. Pour les achats, le prix est défini à l’avance suivant la valeur du bien à l’instant T. Il n’y a pas de condition suspensive et pas de délai de rétractation. Si en 5 mois, elle n’est pas parvenue à trouver un acquéreur, elle est obligée d’acheter le bien. Le modèle est calqué sur celui d’une agence immobilière classique mais avec une obligation d’achat à la fin.

Présent uniquement dans certains quartiers de Paris

Pour pouvoir s’implanter en France, la start-up vient de lever 400 millions d’euros. Elle n’est pas présente partout, seulement dans certains arrondissements parisiens. Notamment les 9e, 10e, 11e et 12e. 

Son objectif à moyen terme est de se développer sur l’ensemble de la capitale avant de s’attaquer à d’autres grandes villes comme Nice, Marseille ou encore Lyon. Casavo est ambitieuse et vise 5% de parts de marché à l’horizon 2025. Reste à voir si dans un marché immobilier amorphe depuis plusieurs mois, ce nouveau service peut séduire les vendeurs comme les acheteurs. 

À lire aussi Achat immobilier sur plan : les pièges à éviter

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.