Crédit immobilier : nette hausse du taux d'usure

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 29/09/2022 à 11:21

Il y a du mouvement du côté des taux des crédits immobiliers. La Banque de France a indiqué que le taux d’usure passerait au-dessus de la barre des 3% au 1er octobre prochain.

Crédit immobilier
Le taux d'usure est réévalué chaque trimestre.

Une rehausse du taux d'usure

C’était à prévoir. La Banque de France a indiqué dans un communiqué que le taux d’usure allait augmenter au 1er octobre prochain. Concrètement, pour un prêt inférieur à 20 ans, le taux d’usure passera le mois prochain de 2,60% à 3,03%. Et pour des prêts supérieurs à 20 ans, il évoluera de 2,57% à 3,05%. Théoriquement, cela permettra aux emprunteurs de bénéficier d’un peu plus de marge pour emprunter.

Pour rappel, le taux d’usure représente le taux maximal auquel une banque peut prêter de l’argent à un particulier. Ce taux est calculé une fois par trimestre par la Banque de France et s’appuie sur la moyenne des taux appliqués au cours des trois précédents mois, augmentés d’un tiers. Les banques ont l’interdiction absolue de prêter de l’argent au-delà de ce taux.

Une hausse proportionnée au contexte

Le taux d’usure comprend notamment le taux nominal fixé par la banque pour un crédit immobilier, mais également le montant de l’assurance ainsi que les frais de dossiers facturés par l’établissement financier pour le montage du dossier. Cette hausse du taux d’usure est bien plus marquée que la précédente, à savoir celle du 1er juillet dernier. Mais pour la Banque de France, elle est proportionnée au contexte.

Reste que depuis plusieurs semaines, le taux d’usure pose problème auprès des professionnels de l’immobilier, qui peinent à faire passer des dossiers auprès des banques. Ils plaidaient à ce propos pour un changement de méthode de calcul, dénonçant le décalage qui peut exister entre les données utilisées par la Banque de France pour recalculer le taux d’usure, et la situation du marché à un moment donné.

À lire aussi Comment la loi Lemoine révolutionne l’assurance emprunteur ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.