Taux d'usure relevé au 1er octobre : sera-t-il plus facile d'emprunter ?

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 21/09/2022 à 09:56

La situation est difficile pour des milliers de familles qui souhaitent investir dans l'immobilier. Leur dossier de crédit immobilier n'aboutit pas. Mais la situation pourrait peut-être changer avec le relèvement du taux d'usure à partir du 1er octobre 2022.

taux d'usure octobre
Le taux d'usure sera relevé au 1er octobre prochain.

Une hausse du taux d'usure au 1er octobre 2022

Le taux d'usure qui correspond au taux minimal auquel les banques sont autorisées à prêter va être mis à jour au 1er octobre 2022. Ce taux permet de protéger les particuliers de conditions d'emprunt abusives.

L'Union des intermédiaires de crédit a appelé la profession à manifester pour demander à la Banque de France de relever le taux d'usure de façon significative. Une mesure qui permettrait de relâcher la pression et d'approuver de nombreux dossiers en attente. Les courtiers se sont donc rassemblés mardi 20 septembre 2022 devant le siège de la Banque de France, à Paris. «Il y a aujourd'hui un blocage sur le taux d'usure», a déclaré Marion Massot, courtière chez Alsace Crédits dans des propos rapportés par Le Figaro

Débloquer les emprunts pour de nombreux ménages

De nombreux ménages voient leur emprunt refuser. C'est surtout le cas des plus de 55 ans à cause du coût de l'assurance emprunteur et des jeunes primo-accédants. Les courtiers demandent avec l'Union des intermédiaires de crédit (UIC) une hausse du taux d'usure au 1er octobre. Ils se sont également entretenus avec le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau. Ce dernier a déclaré que la hausse du taux d'usure serait « cohérente avec la réalité du terrain ». 

Ce taux d'usure s'élève à 2,57% actuellement en ce qui concerne les crédits immobiliers à 20 ans, comprenant les frais comme l'assurance emprunteur. Le taux d'usure pourrait s'approcher des 3% comme l'a indiqué une source proche de la Banque de France selon des informations de BFMTV. Un taux auquel il y aurait beaucoup moins de refus de prêt du fait du taux d'usure. 

À lire aussi : Crédit en ligne : nos conseils pour emprunter sans risque

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.