Retraites complémentaires : vers une revalorisation de 5%

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 22/09/2022 à 09:48

La décision finale sera prise le 6 octobre prochain. Mais il se pourrait que la revalorisation des retraites complémentaires, prévue pour le 1er novembre prochain, soit comprise entre 4,9 et 5,2%.

Retraites
L'Agirc-Arrco dispose d'une réserve de 65 milliards d'euros.

Entre 4,9 et 5,2% de revalorisation

Les retraités bénéficiant d’une pension complémentaire de type Agirc-Arrco vont sans doute pouvoir souffler un peu, financièrement. Le quotidien Le Parisien croit savoir que la revalorisation de leur pension complémentaire pourrait être effective au 1er novembre prochain, et qu’elle pourrait atteindre entre 4,9 et 5,2%. De quoi combler presque totalement l’effet de l’inflation.

Le journal explique que la décision finale sera prise le 6 octobre prochain par le conseil d’administration de l’Agirc-Arrco. On peut donc facilement estimer que cette rehausse se fera aux alentours des 5%. Une nouvelle revalorisation qui intervient après l’augmentation des pensions de retraite du régime de base, qui avaient été réévaluées de 4% au 1er juillet dernier, avec une mise en application au mois de septembre.

Vers un compromis le 6 octobre

On notera que cette hausse des retraites complémentaires pourrait être supérieure à celle accordée par les pouvoirs publics. Cette nouvelle revalorisation, qui n’a pas encore été validée rappelons-le, fait cependant encore l’objet de discussions entre les organisations patronales et syndicales, qui semblent néanmoins vouloir trouver un compromis acceptable pour tout le monde.

Les retraites complémentaires sont financées comme le système de base, à partir de cotisations patronales et salariales. Or, il est impossible à l’Agirc-Arrco de revaloriser les pensions de retraite sans que les salaires n’augmentent en parallèle. Aujourd’hui, l’Agirc-Arrco dispose d'une réserve de 65 milliards d’euros, ce qui représente « seulement » six mois d’avance pour payer les retraites complémentaires, sans compter sur les cotisations.

À lire aussi Quelle retraite pour les polypensionnés ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Le classement des meilleures compagnies aériennes au monde
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.