Voici le classement des pires aéroports

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 18/11/2022 à 10:46

Les voyageurs connaissent bien cette situation : le retard de vol. Le numéro un des experts en droits des passagers aériens a classé les pires aéroports en 2022. 

Aéroport
Vols en retard, quels sont les aéroports les moins fiables ?

Roissy-Charles de Gaulle en tête des pires aéroports

AirHelp a utilisé le pourcentage de vols retardés dans les aéroports français entre le 1er janvier et le 30 avril 2022 pour classer les aéroports du meilleur au plus mauvais. Et l'un des pires aéroports en ce qui concerne les retards ou annulations de vols est Roissy-Charles de Gaulle arrivant en deuxième position.

Ce dernier, qui a enregistré 40.899 vols durant cette période, est l'un des moins fiables. En tout, 22% des vols ont été pertubés. Il est suivi de l'aéroport de Nice qui comptabilise 11.881 vols. En 2022, 18% de ses vols ont été perturbés contre 20% en 2019. 

Les petits aéroports également peu fiables

Et les petits aéroports ne sont pas en reste. En effet, l'aéroport de Grenoble est en tête du classement avec 38,8% de vols perturbés. Puis, viennent Tours, en 3e position avec 21,85% de vols perturbés, Metz (4e position) avec 20,54% et Carcassonne en 5e position avec 20,34%. Les petits aéroports de Castres (19,67%) et Beauvais (17,88%) figurent eux aussi dans le Top 10. 

Pour Rosa Garcia de AirHelp, ces données sont à nuancer puisque les aéroports ne sont, dans la majorité des cas, pas responsables des avions en retard. « Les aéroports sont rarement responsables des avions en retard. Nous pouvons citer parmi les raisons les plus courantes : la météo, les grèves, et les problèmes techniques », a-t-elle déclaré dans des propos rapportés par Capital. 

À lire aussi Comment survivre sur un vol long courrier ?

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.