Pourquoi fête-t-on le Beaujolais Nouveau ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 28/11/2022 à 12:19
Partager

Attendue chaque année, l’arrivée du Beaujolais Nouveau se célèbre le 3e jeudi du mois de novembre. Grand rendez-vous festif organisé partout en France, il est l’occasion de s’offrir quelques dégustations entre amis, de partager un moment de complicité. Pourtant, peu de Français savent réellement à quoi correspond cette fête. On vous en dit plus. 

L’histoire du Beaujolais Nouveau

En 1951, l’État Français passe un nouveau décret interdisant aux vignerons de commercialiser les vins avant la date du 15 décembre de l’année de vendange. Le tollé est général, surtout dans le Beaujolais, une région ayant l’habitude de proposer des vins jeunes, dits primeurs. Après plusieurs jours d’indignation, ces derniers parviennent à obtenir une dérogation. Il leur est désormais autorisé de vendre leurs vins avant le 15 décembre, à la seule condition d’ajouter la mention « nouveau » sur l’étiquette de leurs bouteilles.

Bon à savoir : La fête du Beaujolais Nouveau est créée en 1985

Si la vente de ce vin est autorisée dès 1951, il faut attendre l’année 1985 pour que cette commercialisation soit fixée au 3e jeudi de novembre à minuit. Avant 1967, la date varie d’une année sur l’autre. Entre 1967 et 1985, elle était fixée au 15 novembre.

Le Beaujolais Nouveau, un vin comme les autres ?

Produit dans le vignoble du Beaujolais, au cœur des appellations d’origine contrôlée beaujolais et beaujolais-village, ce vin est dit primeur, car il est destiné à être rapidement consommé (dans les 3 à 6 mois). Il est généralement commercialisé quelques à mois à peine après la récolte du raisin, après sa mise en bouteille. Les vignes servant à sa production se situent au nord de Lyon, mais aussi au sud de la ville de Mâcon.

Il se distingue du Bourgogne, du bordeaux et des autres vins rouges par son cépage. Le seul autorisé par l’appellation Beaujolais est le Gamay noir à jus blanc. Il présente des arômes de fruits rouges, de banane et s’accompagne de peu de tanins. Ce vin est léger, apprécié pour son goût fruité. Il est facile à boire, idéal pour se familiariser avec l’œnologie. On l’accompagne traditionnellement de charcuterie lyonnaise comme la rosette ou le saucisson à la pistache ou de fromages. 

Bon à savoir : Le Beaujolais Nouveau est dégusté à 14 ou 15 °C

Pour profiter de tous ses arômes, ce vin se sert relativement frais, aux alentours de 14 ou 15 °C.

Pourquoi l’arrivée du Beaujolais Nouveau est-elle une fête ?

Contrairement aux autres vins, le Beaujolais Nouveau s’offre une fête tous les 3èmes jeudis de novembre. À cette occasion, de nombreuses soirées ou dégustations sont organisées partout en France. Cet engouement s’explique par les spécificités de ce vin, par ses atouts :

  • Le Beaujolais Nouveau est disponible pour une durée limitée, pendant environ 15 jours après le grand rendez-vous du 3e jeudi de novembre. Il vous sera ensuite difficile d’en trouver. Si vous disposez de quelques bouteilles dans votre cave, il est conseillé de les déguster dans les 3 à 6 mois pour profiter de tous les arômes de ce vin léger.
  • Avec cette date fixe, une vraie attente est créée auprès des consommateurs. Comme chaque année, de vastes campagnes de communication accompagnent ce rendez-vous, alléchant les amateurs de convivialité. Il leur faut normalement attendre minuit pour déboucher la première bouteille. En réalité, les dégustations débutent généralement dès l’apéritif.
  • Le succès de ce vin tient également à sa capacité à s’exporter. Avec son goût léger, il plait aux consommateurs du monde entier, y compris aux populations ayant peu d’expérience en œnologie. Il bénéficie également d’une réputation de convivialité, d’un art de vivre à la française capable de séduire les pays étrangers.
  • En France, le Beaujolais Nouveau est également plébiscité pour son positionnement de prix. Très accessible, il s’adresse à tous les amateurs de vin, y compris à ceux disposant d’un petit budget. Ce n’est pas le cas des grands crus, des vins gastronomiques.

Bon à savoir : Ce vin doit son succès à un slogan devenu mythique

Imaginé en 1975 par René Fallet, le slogan « le Beaujolais Nouveau est arrivé », titre de son ouvrage, est aujourd’hui incontournable. Repris partout, chaque année, il invite à la dégustation, à la fête.

Le Beaujolais Nouveau connaît un véritable engouement au fil des ans. Apprécié des amateurs de grands crus comme des néophytes, il rassemble tous les publics le temps d’une dégustation. Devenu un symbole de convivialité, de fête, il a même réussi à conquérir le monde entier.

A lire aussi : 5 applications pour choisir son vin quand on y connait rien

Article précédent Imprimer ses photos : quel support choisir ?
Article suivant Vous ne devinerez jamais la somme astronomique qu'Amazon a dépensé pour les droits de cette licence
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.