Marketing : méfiez-vous de ce que vendent les influenceurs

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 24/01/2023 à 11:35

Méfiez-vous des produits qui sont vendus par les influenceurs.  Après une enquête de la répression des fraudes, il s’avère qu’il y a de nombreuses arnaques ou anomalies et que certaines de ces personnes ne respectent pas la réglementation.

influenceur marketing
Avant d'acheter, prenez le temps de réfléchir !

Des influenceurs pas toujours honnêtes

Aujourd’hui, les jeunes ne veulent plus devenir pompier ou cosmonaute. Ils veulent devenir influenceur. Un métier qui se développe et qui consiste, pour gagner de l’argent, à vendre des produits. Compléments alimentaires, programmes « minceur », cosmétiques, services de trading ou de paris en ligne… Tout y passe !

Face à l’ampleur du phénomène, la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) a contrôlé une soixantaine d’influenceurs disposant d’un nombre très significatif d’abonnés ou faisant l’objet de signalements. Résultat, 3 influenceurs sur 5 ne respectent pas la réglementation sur la publicité et les droits des consommateurs.

Des consommateurs dupés et des influenceurs sanctionnés

Une partie des fautifs ont trompé les consommateurs sur les produits vendus en leur ventant, par exemple, des produits bio, naturels ou anti-covid alors qu’ils ne l’étaient pas. Certains ont promu des produits ou des services risqués dans le domaine des paris sportifs tandis que d’autres ont réalisé des opérations de promotions non autorisées sur le compte de formation professionnelle (CPF) pour récupérer des espèces ou des cadeaux. 

À la suite de ces constats, la répression de fraudes a engagé plusieurs procédures pour sanctionner les contrevenants. Elle invite également les consommateurs à être vigilants et « de prendre le temps de la réflexion et de ne pas succomber à un achat compulsif, de bien comparer les prix et les caractéristiques des produits entre plusieurs sites avant de commander et de faire jouer la concurrence ». Par ailleurs, si l'identité et les coordonnées du vendeur ne figurent pas sur le site de e-commerce promu par un influenceur, elle conseille de ne pas acheter sur ce site et de faire un signalement sur SignalConso.

À lire aussi : Bloggeurs, instagrameurs, tiktokeurs, youtubeurs : quelles sont les obligations légales des influenceurs ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Ne ratez pas cette promo Air France !
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.