WhatsApp : votre compte a une chance sur trois d’avoir été piraté

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 28/11/2022 à 10:01

Suite à un piratage massif, il se pourrait que votre compte WhatsApp ait été piraté. Presque 500 millions d’utilisateurs de cette messagerie instantanée seraient touchés par une énorme fuite de données.

piratage compte WhatsApp
Votre compte WhatsApp a des chances d'avoir été piraté.

Votre compte WhatsApp a des chances d'avoir été piraté

Vous utilisez WhatsApp pour communiquer avec votre famille et vos amis ? Alors, vous faites partie des deux milliards d'utilisateurs actifs mensuels dans le monde que compte cette messagerie instantanée. Vous faites peut-être aussi partie des personnes dont le compte a été piraté.

Selon Cybernews WhatsApp s’est fait voler près de 487 millions de numéros de téléphone, issus de 84 pays différents. Une partie des numéros appartiendraient à des personnes vivant en Égypte (45 millions), Italie (35 millions), États-Unis (32 millions), Arabie Saoudite (29 millions), France (20 millions), Turquie (20 millions), Royaume-Uni (11 millions), Russie (10 millions) .... Au total, 84 pays sont touchés par cette énorme fuite de données.

Surveillez votre compte WhatsApp

Toute cette base de données a été volée afin d’être vendue. On connaît même le tarif demandé : 7.000 dollars les données américaines, 2.500 dollars celles du Royaume-Unis et 2.000 dollars pour celles de l’Allemagne.

À la louche, Il y a 1 chance sur 3 pour que votre compte WhatsApp ait été piraté. Par conséquent, soyez particulièrement attentif aux différents types de fraudes comme le phishing. Si vous recevez un message ou un lien qui ne ressemble pas à ceux de d’habitude n’hésitez pas à le supprimer sans même cliquer dessus.

À lire aussi Quelles applis pour remplacer WhatsApp en protégeant vos données ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Ne ratez pas cette promo Air France !
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.