En 2023, vous avez plus de chances de vous faire prendre au radar

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 27/01/2023 à 15:35

Radars leurres, radars automatiques, radars double-face… En 2023, il y aura beaucoup plus de radars en France. De quoi remplir les caisses de l’État.

radars
Il va vraiment falloir lever le pied !

Récupérer plus d'argent grâce aux radars

Les petits malins qui ralentissent quand ils aperçoivent un radar vont devoir lever encore plus le pied. Et pour cause, le nombre de faux radars va augmenter en France en 2023. Et, comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, le nombre de vrais radars va aussi augmenter.

Lorsqu’un automobiliste se fait « flasher », l’argent récolté va dans les caisses de l’État. Aussi, pour en gagner encore plus, l’État va faire installer plus de radars, c'est logique et mathématique. Objectif :  récupérer 1 milliard de recettes.

Plus de radars partout en France

En plus des 1.000 radars factices -dont 500 tourelles leurres- 100 radars double-face capables de flasher dans les deux sens seront installés. Mais ce n’est pas tout ! Fin 2023, le gouvernement compte déployer pas moins de 4.600 radars automatiques en France. Un nombre en hausse de 200 par rapport à 2021. À ces appareils, s’ajouteront 400 voitures-radars supplémentaires, notamment dans les régions où il n’y en a pas encore (Occitanie, Île-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur).

« Les radars vont sévir aussi davantage au niveau local. Au-delà des agglomérations, des autoroutes ou des voies nationales, ce sont à présent les collectivités qui pourront décider d'en installer sur leur territoire » prévient le site d’actualité d’Orange. Compte tenu de l’explosion du nombre de radars, les automobilistes n’auront plus le choix, ils devront lever le pied.

À lire aussi : Comment contester un PV de radar automatique ?

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant SNCF : des billets pour l’Europe entière sont en vente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.