Utiliser son smartphone aux toilettes favorise le risque d'hémorroïdes

Par Flore Desbois | Mis à jour le 16/12/2019 à 17:33

Utiliser son smartphone pour passer le temps aux toilettes est une fausse bonne idée. Ce comportement accroît le risque d'avoir des hémorroïdes. 

toilettes
Utiliser son smartphone aux toilettes peut être dangereux pour la santé.

Restez concentré pour expulser vos selles

Exit les piles de magazines qui traînent dans les toilettes. Désormais, lorsque l'on s'éternise au petit coin, c'est généralement en scrollant sur les réseaux sociaux. Un phénomène dangereux selon le docteur Lisa Ackerley, interviewée par nos confrères de Planet.fr. Selon elle, passer trop de temps aux sanitaires favoriserait le développement d'hémorroïdes. 

Et pour cause : une pression prolongée sur les veines contribue à former les noeuds hémorroïdaires, tandis que le surplus de temps passé sur le siège favorise la transmission de virus. Autrement dit, il est recommandé de rester concentré et d'agir vite lorsqu'il s'agit de se soulager. D'autant plus que ces problèmes intimes sont difficiles à avouer pour les personnes qui en souffrent. La plupart d'entre elles ne préférent pas en parler. 

Tout ce qu'il ne faut pas faire aux toilettes

Utiliser son smartphone n'est pas la seule chose à ne pas faire lorsqu'il s'agit de faire ses besoins. Tout objet utilisé dans les sanitaires peut en effet transporter des microbes, même si vous vous lavez les mains après vos petites affaires. Par ailleurs, il est tout bonnement recommandé de ne pas s'éterniser aux toilettes. 

La position dans laquelle vous êtes assis sur le trône n'est en effet pas naturelle. Le gros instestin et l'instestin grêle s'alignent lorsque vous êtes accroupi, ce qui était autrefois la position naturelle pour faire ses besoins. S'il vous arrive d'éprouver des difficulter à évacuer vos selles, n'hésitez pas à surélever vos jambes pour rectifier cette position. 

À lire aussi Nettoyer ses toilettes en 5 minutes chrono

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.