Energie : la hausse des prix menace le budget des ménages

Par Jean-Baptiste Giraud | Mis à jour le 28/09/2022 à 10:16

La hausse des prix de l'énergie menace l'équilibre financier de nombreux ménages. C'est le signal d'alarme que plusieurs associations et think-tanks tirent, en interpellant le gouverneur de la banque de France. 

Budget énergie
Les factures d’énergie pèsent de plus en plus sur le budget des ménages.

Investir dans l’isolation pour faire baisser les factures

Ne plus pouvoir payer son loyer ou son crédit immobilier à cause de l'explosion du prix de l'énergie, et plus largement de l'inflation, c'est désormais une réalité. Le nombre d'inscriptions au fichier national des incidents de remboursement de crédits a fait un bond de 26% au mois d'août. Les demandes de crédit conso explosent, uniquement pour financer des décalages de trésorerie. 

C'est pour cette raison qu'une batterie d'associations comme la Fondation Abbé Pierre, ou Agir pour le Climat, ont lancé une campagne appelée "Unlock". Elle vise à convaincre les pouvoirs publics d'investir encore plus dans l'isolation des logements, en particulier des logements les plus énergivores. Qui bien souvent sont aussi ceux occupés par des personnes à revenus modestes. 

Un risque de défaillance élevé pour les banques

Dans un logement mal isolé, les dépenses de chauffage peuvent rapidement atteindre plusieurs centaines d'euros par mois au cœur de l'hiver. Ce qui contraint des millions de foyers à réduire le chauffage en hiver au strict minimum, ou à ne chauffer qu'une seule pièce par exemple. Une stratégie impossible à mettre en œuvre dans les logements équipés d'un chauffage collectif. Ce sont alors les charges locatives qui explosent, avec la encore, de plus en plus d'impayés à la clef !

Si "Unlock" interpelle ainsi le gouverneur de la Banque de France, c'est parce qu'une explosion des défauts de remboursement de crédits pourrait mettre les banques commerciales en difficulté. Les membres de ce collectif proposent donc de réduire les factures de consommation d'énergie des ménages en finançant les travaux d'isolation sur la base des diagnostics de performance énergétique. Plus le diagnostic est mauvais, plus les aides doivent être massives.

À lire aussi Les gestes simples pour économiser son chauffage

 

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.