Aide alimentaire : une enveloppe exceptionnelle pour les étudiants

Par Benoit Vrignaud | Mis à jour le 23/11/2022 à 15:37

Le gouvernement a annoncé une enveloppe exceptionnelle de 10 millions d'euros à destination de l'aide alimentaire reservée aux étudiants.

aide alimentaire crise étudiante
Le nouveau budget d'aide débloqué par l'État devrait être orienté principalement vers l'aide alimentaire.

10 millions vont être alloués aux associations spécialisées dans l'aide alimentaire

Nouvelle aide annoncée mardi 22 novembre par la ministre de l’Enseignement supérieure, Sylvie Retailleau, et le ministre des Solidarités, Jean-Christophe Combe. Le budget total de l’aide débloquée est de 10 millions d’euros. Ils seront attribués à l’aide alimentaire principalement, et permettront de distribuer aux alentours de 50.000 repas par jour aux étudiants.

L’aide exceptionnelle sera envoyée aux associations déjà chargées de missions similaires. L’aide alimentaire ainsi fournie représente un véritable élan financier pour les étudiants qui souffrent depuis la pandémie des augmentations de prix et de la hausse du coût de la vie. Les dépenses de nombre d’entre eux augmentent alors que leurs revenus ne leurs permettent pas de tenir face à l’inflation. Le coût des aliments de première nécessité aurait par exemple augmenté de 7% entre 2021 et 2022.

La hausse des prix crée des difficultés financières toujours plus importantes

Il faudrait ainsi à un étudiant 400 euros de plus par an, soit 35 euros par mois, pour pallier à cette augmentation. La situation économique des étudiants quel que soit leur niveau et leur domaine d’étude, a de quoi inquiéter. Les fractures déjà présentes avant la crise du covid et les confinements n’ont été qu’accentuées par les mesures sanitaires, entrainant une précarité plus importante. 

Les précédentes estimations viennent d’une étude réalisée par un syndicat étudiant. L’échantillon de sondés sur lequel est construit l’étude est représentative de tous les milieux étudiants selon le même syndicat. Les conclusions de leur étude dénoncent une augmentation de la précarité qui placerait les étudiants dans des situations économiques difficiles. L’accumulation des hausses de prix, entre transport, logement, charges liées à l’habitation et achats de première nécessité, s’aggrave au fur et à mesure du temps. Ces facteurs entraineraient une baisse du niveau de vie et une surreprésentation des difficultés financières recensées par rapport à la période avant covid.

À lire aussi Étudiants : les aides pour acheter un ordinateur

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.