Étudiants : les aides pour acheter un ordinateur

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 17/02/2022 à 10:30
Partager

Posséder son ordinateur personnel lorsque l’on entre à la fac ou à l’université est loin d’être un luxe. Seulement, cela représente un budget important. À moins d’avoir quelques ronds de côté ou l'aide de sa famille, il faut trouver la parade. Justement, vous seriez surpris du nombre d’aides dont vous pouvez bénéficier pour l’achat d’un PC portable !

La prime au mérite du CROUS

Vous avez obtenu une moyenne égale ou supérieure à 16 au bac ? Votre diplôme est donc assorti de la mention Très Bien. C’est potentiellement une excellente nouvelle pour votre projet d’achat d’ordinateur car vous pouvez bénéficier de récompenses pour l'obtention du bac !

En effet, le CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires) attribue sur critères sociaux une prime au mérite aux bacheliers les plus méritants, en complément de la bourse. Les demandes se font par l’intermédiaire du DES (dossier social étudiant). Cette prime peut s'élever jusqu'à 900 €. Si vous êtes concerné, c’est sans doute par là qu’il faut commencer !

Bon à savoir : des versements périodiques

La prime au mérite n’est pas versée en une seule fois, mais fait l’objet de 9 échéances mensuelles.

Les aides de votre université

Certains établissements scolaires octroient une aide financière spécifique aux étudiants boursiers pour qu’ils puissent s’équiper d’un ordinateur. L’opération est souvent désignée sous le nom de « bourse PC portables ». 200 voire 300 €... Les montants sont variables selon les universités. C’est toujours ça de pris !

Renseignez-vous auprès du service administratif de votre établissement ou prenez directement contact avec le CROUS.

Les aides de la CAF

La Caisse d’allocations familiales propose des prêts équipement informatique à taux zéro, permettant aux étudiants de financer un ordinateur ou une tablette, mais aussi une imprimante.

Le montant maximum du prêt est variable selon les départements, mais tourne généralement aux alentours de 500 ou 600 €. Quant à la durée maximale de remboursement, elle est fixée à 24 mois. La première mensualité n’intervient que 2 mois après achat. Pour obtenir des précisions, rapprochez-vous de la CAF dont vous dépendez.

À noter : vous êtes tenu de régler une partie de la facture

Ce prêt couvre globalement entre 80 et 90 % de votre achat. Vous devrez donc payer les 10 ou 20 % restants par vos propres moyens. C’est la raison pour laquelle il vous faudra adresser un devis au préalable à votre CAF.

Les aides régionales

Chaque région propose aux étudiants une série de coups de pouce financiers dans des domaines aussi divers et variés que le logement, le sport ou encore les études à l’étranger.

Dans une grande majorité de régions, les étudiants en apprentissage peuvent également bénéficier d’une enveloppe pour les aider à financer du matériel. Cela se fait par exemple au travers de programmes tels que loRdi (en région Occitanie) ou Ordipass (en région Pays de la Loire).

Les étudiants concernés peuvent parfaitement utiliser cet argent pour s’acheter un ordinateur. La participation de la région varie généralement selon le quotient familial et est en moyenne de 300 €.

Pour vérifier qu’une telle aide est bien proposée près de chez vous, le plus simple est de vous renseigner auprès de votre Conseil régional.

Le prêt étudiant garanti par l’État

Vous avez besoin d’une somme d’argent plus conséquente ou n’êtes tout simplement pas éligible aux aides précédemment énoncées ? Qu’à cela ne tienne ! Il vous reste toujours l’option du prêt garanti par l’État.

Le principe ? Vous empruntez auprès d’une banque conventionnée (15 000 € maximum) et l’État se porte caution en cas de défaut de remboursement. Sans conditions de ressources, ce crédit s’accompagne toutefois de quelques prérequis. Vous devez :

  • Préparer un diplôme de l’enseignement supérieur en France ;
  • Être citoyen français ou citoyen de l’Espace économique européen (EEE) ;
  • Avoir entre 18 et 27 ans (soit moins de 28 ans).

Au niveau du remboursement, deux choix s’offrent à vous :

  • Soit rembourser seulement les intérêts durant vos études (c’est-à-dire la différence entre le capital emprunté et le montant total du prêt) ;
  • Soit commencer à rembourser le capital et les intérêts seulement à la fin de vos études.

Vous pouvez aussi choisir de rembourser votre emprunt par anticipation, mais attention aux éventuelles pénalités qui feraient grimper la note. Le budget annuel consacré à ce type de prêt étant limité, pensez à prendre les devants !

Parmi toutes ces solutions de financement, il doit bien y en avoir au moins une qui correspond à votre situation et qui vous permettra de payer tout ou partie de votre équipement informatique. 

À lire aussi : Les aides financières pour les moins de 25 ans

Article précédent Free Troc Party : consommer sans dépenser ni polluer
Article suivant Il échappe à une forte amende grâce à Google Maps
Découvrez des offres exceptionnelles chez nos marchands
Plus de guides faire des économies
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.