Hausse des prix : le gouvernement veut créer un chèque transport

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 22/09/2022 à 09:53

Les Français les plus modestes utilisant les transports en commun pourraient recevoir un chèque de 50 euros. Ce coup de pouce est envisagé par le gouvernement pour faire face à l'inflation.

usagers transport
Les usagers des transports pourraient bientôt bénéficier d'une aide de 50 euros.

Transports : un chèque de 50 euros

Après le chèque énergie, le chèque transport ? C'est en tout cas ce que le gouvernement pourrait mettre en place pour aider les plus modestes dans ce contexte de forte hausse des prix. Selon des informations du Parisien, un chèque transport de 50 € pourrait être distribué et a été proposé dans le cadre du projet de loi de finances 2023 qui sera rendu public lundi 26 septembre 2022. 

Pour le moment, aucune information n'a été révélée quant aux conditions pour bénéficier de ce chèque. « Tout dépendra si on s’arrête à la classe moyenne inférieure ou supérieure, tous les arbitrages ne sont pas encore complètement rendus », a expliqué une source proche du dossier au Parisien.

Aider les plus modestes

Le gouvernement qui a lancé plusieurs actions en faveur de tous les Français souhaite désormais cibler davantage ceux qui en ont le plus besoin. Ce dispositif devrait donc concerner les plus modestes mais également les classes moyennes. L'objectif principal étant de pallier les coûts supplémentaires liés à l'inflation et d'aider les Français alors que le prix des billets de train devrait prochainement augmenter. 

Dans le même temps, cette mesure permettrait au gouvernement de ne pas baisser la TVA de 10% à 5,5% dans les transports alors que l'opposition avait réclamé cette baisse pour compenser la hausse des prix de l'énergie. Un point est sûr, le chèque transport ne concernera pas les voyageurs de TGV qui sont davantage des touristes. 

À lire aussi Animaux et transport en commun : que dit la loi ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant De nombreux véhicules potentiellement dangereux sont rappelés
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.