Les chaînes du groupe TF1 coupées pour les clients Canal+

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 05/09/2022 à 10:01

Les clients des offres Canal+ ont eu la mauvaise surprise de ne plus pouvoir regarder les chaînes du groupe TF1. Ce n’est pas un bug : la diffusion a bel et bien été coupée sur fond de conflit financier et de droits de rediffusion de la TNT. Explications.

canal tf1 conflit chaine rediffusion
Les abonnés Canal+ ne peuvent plus regarder les chaînes de TF1.

TF1 demande plus d’argent, Canal+ coupe la rediffusion

Les chaînes de la TNT sont gratuites, en France : toute personne peut les regarder par le biais d’un décodeur TNT. Mais une majorité de Français les reçoit via leur box internet ou, en l’occurrence, via le décodeur Canal+ qui la diffuse par satellite. Or, pour retransmettre ces chaînes, les opérateurs téléphoniques et Canal+ payent une redevance en ce qui concerne les chaînes privées, donc celles du groupe TF1 ou encore du groupe M6.

Or, un conflit est né entre TF1 et Canal+ : le contrat de rediffusion est arrivé à terme. Pour le renouveler, TF1 aurait, selon les informations fournies par Canal+, augmenté de 50% le tarif. Une augmentation que Canal+ n’a pas voulu payer. Afin d’éviter tout risque de procès, notamment après l’affaire ayant opposé l’application Molotov à TF1 et M6, Canal+ a donc tout simplement coupé le signal.

Quand TF1 sera-t-elle à nouveau disponible sur Canal+ ?

Les deux groupes se renvoient la balle, par communiqués de presse, sur la responsabilité de cette situation. Et les Français sont dans l’attente : il est difficile de savoir quand les chaînes du groupe TF1 pourront de nouveau être regardées via les décodeurs de Canal+. Le groupe propriété de Vivendi a en effet évoqué la question de la Coupe du Monde de Football dans son communiqué, précisant qu’elle serait accessible via beIN Sports, laissant entendre que le conflit pourrait durer des mois.

Néanmoins, d’un côté la coupure du signal fait perdre des parts d’audience à TF1 en pleine rentrée, tandis que Canal+ risque de perdre des abonnements de clients mécontents. La situation, compliquée, a même conduit la ministre de la Culture, Rima Abdul Malak, à envoyer une lettre à Canal+ pour faire pression sur le groupe et « éviter de priver des centaines de milliers de foyers de la réception de l'intégralité des chaînes de la TNT ».

À lire aussi Les loisirs culturels pas chers pour les enfants

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Électricité : l’augmentation de 15% pour 2023 remise en cause ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.