Inflation : la baguette de pain bientôt à un euro l’unité en moyenne ?

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 05/08/2022 à 14:30

Incontournable de la table des Français, la baguette de pain est également un élément symbolique pour surveiller l’augmentation des prix à la consommation. C’est en effet l’un des produits dont le prix évolue le moins. Mais quand l’inflation explose, les boulangers n’ont pas d’autre choix que de répercuter une partie de la hausse de leurs coûts sur ce produit-phare.

baguette prix augmentation inflation
La baguette de pain coûte de plus en plus cher en France.

La baguette de pain est de plus en plus chère

BFMTV, qui analyse l’évolution des prix semaine par semaine dans le cadre de son « chariot BFM Business », annonce la couleur : le 3 août 2022, la baguette de pain s’affichait à 89 centimes d’euro. L’augmentation est conséquente, souligne le site : +6% sur une semaine. L’Insee, de son côté, annonçait déjà une hausse du prix de la baguette de pain en juin 2022 : 93 centimes d’euro en moyenne, soit 4 centimes de plus qu’en juin 2021.

La raison de cette augmentation ? La hausse des coûts de production, poussée par la hausse du prix de l’énergie. Mais les boulangers tentent de faire de leur mieux pour éviter de trop augmenter le prix de ce produit, en rognant sur leurs marges. Une situation qui ne pourra pas durer indéfiniment.

Le prix de la baguette va encore augmenter

Interrogé par BFMTV, Dominique Anract, président de la confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie, explique : « s'il fallait que l'on répercute les augmentations sur les prix, il y aurait des augmentations de 30%. Tous les postes ont augmenté: les matières premières, l'énergie et les emballages. » Les augmentations connues jusque-là sont donc largement inférieures à la hausse du coût de production.

La réduction des marges risque de mettre en difficulté certains commerce, si bien que Dominique Anract s’inquiète. Il est donc probable que le prix de la baguette de pain va encore augmenter en France : les prix de l’énergie et l’inflation ne devraient pas se stabiliser avant le début de l’année 2023 selon les prévisions du gouvernement.

À lire aussi : Le pain de seigle est sain et nourrissant

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.