Santé : des services d’urgences ont bel et bien fermé pendant l’été 2022

Par Paul Laurent | Mis à jour le 11/08/2022 à 10:05

Le ministre de la Santé, François Braun, a finalement admis que plusieurs services d’urgences avaient du fermer leurs portes définitivement cet été 2022.

ministre de la Santé, Santé, annonce, urgence, samu, hôpital,
Huit services d'urgences ont fermé pendant l'été 2022.

Services d’urgences : 8 fermetures

Invité sur RTL mercredi 10 août 2022, François Braun, le ministre de la Santé, est revenu sur ses déclarations tenues au CHU de Nantes une semaine auparavant. Sur l’antenne de radio, le ministre a confirmé que plusieurs services d’urgences n’accueilleraient plus personnes désormais. « En termes de fermetures, c’est-à-dire un service d'urgences qui n'accueillerait plus personne, il y en avait quatre avant le mois de juillet, il y en a huit aujourd'hui », a déclaré le ministre de la Santé.

Lorsque François Braun n’était pas encore au gouvernement, il dirigeait une association nommée Samu-Urgences France. C’est cette association qui a publié en juillet 2022 une enquête sur l’état des services d’urgences en France. Cette enquête avait révélé que pendant le mois de juillet 2022, plusieurs services d’urgences avaient été fermés ponctuellement pendant plusieurs jours.

Des services d’urgences vitales sur tout le territoire

Le rapport d’enquête établi par Samu-Urgences France noircit un peu plus le tableau. Selon ces professionnels de Santé, ce sont 42 services d’urgences qui ont dû fermer leurs portes de façon ponctuelle au mois de juillet 2022. Ces fermetures n’avaient lieu que la nuit. 23 établissements, quant à eux, ont été contraints de fermer leur accueil de jour dans leur service d’urgences.

Malgré ces fermetures de services, le ministre de la Santé a tenté de rassurer les Français. « Parmi ces huit, il y a quatre cliniques avec des services d’urgences publiques à proximité », a expliqué François Braun sur RTL. Pour le ministre, tous les Français peuvent avoir accès à un service d’urgences en cas de grande nécessité. « Les urgences vitales sont, elles, maintenues partout », a-t-il assuré. « Il faut raison garder », a ajouté le ministre de la Santé.

À lire aussi Comment savoir si je dois me rendre aux urgences ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.