Grippe : une forte épidémie va-t-elle frapper la France ?

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 24/11/2022 à 14:43

Si elle a été un peu oubliée durant les deux années précédentes, la grippe est de nouveau au rendez-vous en 2022. Maladie saisonnière bénigne, elle est dangereuse pour les personnes fragiles. Et si un vaccin existe, la couverture faible en cette fin d’automne 2022 inquiète les spécialistes. Surtout que l’épidémie semble approcher à grands pas.

épidémie grippe hausse cas
La France pourrait faire face à une épidémie de grippe précoce.

La phase « pré-épidémique » atteinte dans 5 régions de France

Santé publique France tire la sonnette d’alarme dans son bilan hebdomadaire publié le 23 novembre 2022 : pas moins de 5 régions françaises sont déjà en phase « pré-épidémique » de grippe. L’Île-de-France, la Normandie, la Bretagne, le Centre-Val-de-Loire et les Hauts-de-France sont placées en alerte. La semaine précédente, le seuil n’avait été franchi qu’en Bretagne. Et en Martinique, à Mayotte et à la Réunion, l’épidémie est déjà déclarée.

D’ailleurs, Santé publique France ne s’attend pas à une amélioration, bien au contraire. Le service ministériel signale une « augmentation de l’ensemble des indicateurs de la grippe » en France. Toutes les tranches d’âge de la population sont concernées, mais les moins de 15 ans semblent connaître la plus forte hausse du nombre de cas.

La grippe inquiète alors que l’hôpital est en tension

Si l’épidémie n’est pas encore déclarée en France, difficile de croire qu’elle n’aura pas lieu : c’est un événement annuel. Sauf qu’elle paraît précoce, en cette année 2022, ce qui pourrait provoquer de nouveaux problèmes pour les hôpitaux. Selon Santé publique France, les urgences ont reçu 39% de visites en plus en une semaine pour des états ou symptômes grippaux. Dans les cabinets, la hausse des visites dépasse les 60% en une semaine.

Les hôpitaux sont malheureusement encore sous tension : l’épidémie de bronchiolite, particulièrement forte cette année 2022, est toujours d’actualité. Y ajouter une épidémie de grippe présente un grave danger pour le système. Pour l’éviter, les personnes de plus de 65 ans et les personnes fragiles peuvent aller se faire vacciner, et ce depuis octobre 2022.

À lire aussi Les remèdes naturels contre la grippe

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.