Amoxicilline : cet antibiotique sera-t-il en rupture de stock ?

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 18/11/2022 à 10:18

Si votre enfant tombe malade, attendez-vous à rencontrer quelques difficultés pour trouver de l’amoxicilline. La forme buvable de cet antibiotique est actuellement victime de fortes tensions d’approvisionnement.

amoxicilline pénurie médicament
Pourvu que votre enfant ne tombe pas malade !

Amoxicilline : la forme buvable difficile à trouver dans les pharmacies

Angine bactérienne, otite, pneumonie… Pour guérir de ces maladies, les patients doivent prendre de l’amoxicilline, un antibiotique prescrit sur ordonnance par le médecin. Grand classique des armoires à pharmacie, ce médicament est de plus en plus difficile à trouver dans les pharmacies.

À l’approche de l’hiver, et donc de la hausse des maladies, l’Agence du médicament en France (ANSM) s’inquiète. En effet, ses formes buvables sont victimes de « fortes tensions d’approvisionnement, prévues jusqu’en mars 2023 », lit-on dans Le Parisien. Par conséquent, ce sont principalement les enfants, à qui l’ont prescrit l’amoxicilline sous forme buvable, qui sont concernés par ce problème de médicament difficile à obtenir.

Comment pallier à une rupture de stock de médicaments ?

Problème, « 80% des antibiotiques pédiatriques sont à base d’amoxicilline », explique Le Parisien. Par conséquent, « l'Agence du médicament prévoit le "contingentement" du nombre de boîtes que peuvent commander les pharmacies, la limitation des prescriptions à cinq jours et la possibilité de donner des comprimés solubles », explique le quotidien.

Pour rappel, d’autres médicaments connaissent des problèmes de tension d’approvisionnement. C’est le cas des médicaments à base de paracétamol comme le Doliprane, l’Efferalgan et le Dafalgan. Le 19 octobre 2022, l’ANSM a alerté sur un risque de pénurie. Elle demandait alors aux pharmaciens de limiter la dispensation en cas d'absence de prescription et invitait les médecins à espacer les prises ou à éviter de prescrire du paracétamol aux patients qui n'en avaient pas un besoin immédiat.

À lire aussi Les astuces pour payer ses médicaments moins cher

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.