Bourses étudiantes : une augmentation annoncée pour la rentrée 2023

Par Paolo Garoscio | Mis à jour le 30/03/2023 à 06:51

Bonne nouvelle pour les étudiants boursiers : le montant touché va augmenter. Une somme supplémentaire qui leur permettra en partie de compenser l’augmentation du coût de la vie alors que l’inflation restera élevée sur l’ensemble de l’année 2023. Selon l’Insee, malgré un début de ralentissement, la hausse des prix devrait en effet rester au-dessus des 5%.

hausse montant bourse étudiants
Les montants des bourses pour les étudiants vont augmenter pour la rentrée 2023.

37 euros de plus par mois pour les étudiants boursiers

Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur, a dévoilé lors d’une conférence de presse mercredi 29 mars 2023, une nouvelle mesure prise en faveur des étudiants. Et tout particulièrement des étudiants les plus défavorisés, ceux qui touchent une bourse. Le montant de l’aide accordée à ces étudiants par l’État augmentera de 37 € par an.

Les bourses sur conditions de ressources étant versées sur 10 mois (les deux mois de vacances scolaires estivales n’étant pas comptées), cela représente une augmentation de 370 € par an pour ces étudiants. Et ce, quel que que soit l’échelon dans lequel se trouve l’étudiant boursier. D’après les déclarations de la ministre, il s’agit de « la plus forte revalorisations depuis 10 ans ».

D’autres mesures annoncées pour la rentrée 2023

L’augmentation du montant de la bourse, tous échelons confondus, n’est pas la seule annonce faite par la ministre de l’Enseignement supérieur le 28 mars 2023. « Nous permettons à 140.000 boursiers actuels (environ 20% du nombre total de boursiers) de basculer à un échelon de bourse supérieur, en tenant mieux compte de leur situation familiale. Cela représente pour eux une augmentation de leur montant de bourse allant de 66 € par mois à 127 € par mois », explique le communiqué de presse du ministère. Pour ce faire, entre autres, le gouvernement prévoit de supprimer certains effets de seuil.

Les annonces sont le fruit d’une concertation entre le gouvernement et les syndicats étudiants, qui n’ont toutefois pas obtenu la création d’une allocation universelle d’études. Malgré tout, ces annonces représentent une enveloppe de 500 millions d’euros d’aides supplémentaires sur l’année scolaire 2023-2024.

À lire aussi : https://www.radins.com/budget/faire-des-economies/comment-reduire-charges-fixes/26976

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.