Bientôt une baisse des droits pour les nouveaux chômeurs

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 14/11/2022 à 15:21

Mardi 15 et jeudi 17 novembre 2022, aura lieu le vote définitif de la loi Travail 2. Une réforme de l’assurance chômage qui inquiète les syndicats car elle va faire baisser les droits des nouveaux chômeurs en 2023.

assurance chômage droits
Le nombre de mois d’indemnisation pour début 2023 baisserait de 25%.

La loi Travail 2 instaure la modulation de l’assurance chômage

« Plus stricte quand trop d’emplois sont non pourvus, plus généreuse quand le chômage est élevé ». Tels étaient les mots d’Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle lorsqu’il s’exprimait au sujet de l’assurance chômage. Celle-ci doit en effet connaître une importante réforme.

Quelques mois plus tard, nous y voilà. Le vote définitif de la loi Travail 2, aura lieu mardi 15 et jeudi 17 novembre 2022, à l’Assemblée nationale puis au Sénat. Il est censé instaurer la modulation de l’assurance chômage en fonction de l’état du marché de l’emploi.

Des droits en baisse pour tous les nouveaux chômeurs

Selon les syndicats, « Dès début 2023, on va changer de système, avec des droits en baisse pour tous les nouveaux chômeurs », lit-on dans Le Parisien. Ils dénoncent le principe de « contracyclicité » qui sera mis en place après Noël. En effet, selon leurs calculs, « un demandeur d’emploi inscrit à partir de février 2023 et qui aurait bénéficié de 24 mois de chômage avec les anciennes règles, ses droits seraient réduits à 18 mois ». Autrement dit, le nombre de mois d’indemnisation pour début 2023 baisserait de 25%.

Cette baisse des droits concernerait les demandeurs d’emploi mais aussi les plus précaires et les seniors. Elle permettrait à l’État de faire des économies puisque, selon nos confrères, cette réforme lui permettrait de gagner « entre 6 et 8 milliards d’euros ». Par ailleurs, « Le gouvernement veut aussi durcir le seuil qui ouvre droit à l’indemnisation en le passant de 6 à 8 mois (nombre de mois travaillés dans les 24 derniers mois) », explique Le Parisien.

À lire aussi Quel impact du chômage sur ma retraite ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un petit changement pour les abonnés Free
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.