Contre la pollution, ils dégonflent les pneus des SUV

Par Paul Laurent | Mis à jour le 05/08/2022 à 15:05

Dans plusieurs grandes villes françaises, un collectif dégonfle les pneus des SUV accusant les voitures d’être extrêmement polluantes.

voiture, pneu, transport, écologie, vandalisme, SUV, police, dégonfle
Le collectif indique sur son site internet quels véhicules sont concernés.

Une action pour le climat

Un collectif écologiste se balade de nuit dans les grandes villes françaises afin de dégonfler les pneus de tous les véhicules utilitaires de sport (SUV) qu’ils croisent sur leur chemin. Le 28 juillet 2022, le collectif se vantait d’avoir effectué « le dégonflage de 35 tanks dans une ville de l'ouest de la France ». Au même moment, le collectif nommé « Les dégonfleurs de SUVs » annonçaient sur Twitter qu’ils rejoignaient les actions du collectif international « The Tyre Extinguisher », présent dans 10 pays à travers le monde.

Pour « Les dégonfleurs de SUVs », « les SUV sont des bagnoles plus grosses, plus chères, plus polluantes. Ils sont donc inutiles et nuisibles, électriques ou non ». C’est ainsi qu’ils argumentent leur démarche de vandalisme sur les véhicules. « L'État laisse faire malgré l'état d'alerte climatique, et laisse les riches rouler sur notre avenir au volant de leurs tanks », juge le collectif. WWF estimait notamment qu’un SUV émettait 20% de CO2 en plus qu’une voiture standard.

Un acte dangereux

Après avoir dégonflé un véhicule, les militants déposent un manifeste sur le pare-brise de la voiture pour expliquer au propriétaire leur acte, et pourquoi il retrouve sa voiture dégradée. « Votre SUV tue (...) Ne le prenez pas personnellement (...) nous faisons cela car conduire un véhicule de cette taille en ville est particulièrement néfaste », explique le collectif sur le manifeste. Pour aider dans leur tâche ceux qui voudraient rejoindre le mouvement, « Les dégonfleurs de SUVs » ont publié sur leur site Internet la technique pour dégonfler les pneus sans crever ce dernier et le mode de fonctionnement.

Du côté de la police, ces actions agacent fortement. « Si le collectif prend de l'ampleur, et s'inscrit dans une dynamique plus professionnelle, il peut vite poser un problème de sécurité publique, et causer de graves accidents de la route », explique une source policière au Figaro. Même si dégonfler les pneus des voitures n’est pas un délit, cela entre dans la case de dégradation volontaire ou vandalisme. Ces actes sont punis d’une amende comme le prévoit l'article R635-1 du Code pénal.

À lire aussi 5 conseils pour que votre voiture vous coute moins cher

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Un ingénieur de Google suspendu pour avoir révélé une intelligence artificielle devenue consciente
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.