Où en est le moral des ménages français ?

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 28/09/2022 à 13:02

L’Insee vient de publier une nouvelle étude sur le moral des Français. Forcément vu le contexte actuel, il est à nouveau en baisse après une embellie pendant la période estivale. 

moral, français, chute, septembre
Le moral des Français chute de 3 points par rapport au mois d'août 2022.

79 points pour le mois de septembre 2022

Les Français n’ont pas le moral en ce moment. Du moins, il est en baisse par rapport à cet été. La fin des vacances, le retour au travail et du quotidien. L’Insee sort régulièrement des études sur le moral de la population. Selon sa dernière publication, il s’établit à 79 points pour le mois de septembre 2022. C’est en recul de 3 points par rapport à août 2022. Le baromètre atteint son plus bas niveau depuis juillet 2013. 

Principal argument avancé : la conjoncture économique du pays pèse. Les Français sont inquiets par rapport à leur fin de mois. Ils jugent bon d’épargner en ce moment, plus 7 points rapport à août 2022. Les consommateurs restent inquiets sur leur capacité à continuer à économiser au fil des mois, du fait de l’inflation. 
 

La hausse des prix et la crainte du chômage

Dans cette période compliquée pour le pouvoir d’achat, l’angoisse principale c’est la perte de son emploi. La crainte de l’évolution du chômage augmente de 11 points en septembre selon le baromètre de l’Insee. L’institut national des statistiques indique tout de même que cette peur reste à « un niveau bas » si l'on compare les chiffres sur une période plus longue. 

Deuxième sujet d’inquiétude, les Français continuent de redouter la hausse des prix. Ils voient surtout cette situation durer dans les prochains mois. « La part des ménages estimant que les prix vont accélérer au cours des douze prochains mois rebondit » affirme l’Insee. Plus 10 points par rapport au baromètre du mois d’août. 

Vous aimerez aussi : Astuces pour garder le moral en hiver

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Pourquoi il y a si peu de seniors qui travaillent en France ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.