Uniforme à l’école : combien allez-vous économiser ?

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 07/02/2024 à 15:26

L’uniforme arrive en test à l’école dès la rentrée 2024. À la clé, des économies substantielles pour les familles. En revanche, elles restent difficiles à chiffrer pour le moment. 

Uniforme, ecole, test, economies, familles
L’uniforme à l’école sera testé à partir de la rentrée 2024.

L’uniforme à l’école, un bon point pour le porte-monnaie

L'introduction de l'uniforme scolaire en France entre en phase de test dès septembre 2024. Il promet d'aplanir les inégalités sociales tout en allégeant le budget familial consacré à l'habillement. Dans le cadre d'une expérimentation prévue dans une centaine d'établissements pour deux ans, le gouvernement propose un kit uniforme comprenant des polos, pulls et pantalons, avec un coût total avoisinant les 200 euros par enfant. Cette charge est partagée entre l'État et les collectivités locales. 

Cette mesure s'inscrit dans une volonté de réduire les pressions financières et sociales exercées sur les familles. Pour beaucoup, le coût de l'habillement représente une part conséquente du budget familial. Une étude IPSOS de 2023 révèle que l'habillement est le premier poste de dépense pour 42 % des parents européens, devançant même l'alimentation et l'éducation. L'initiative de l'uniforme scolaire pourrait donc être une bouée de sauvetage financière, permettant aux familles de réaliser des économies significatives sur le long terme. 
 

Des dépenses inévitables

Malgré les avantages financiers indéniables, certaines dépenses resteront incompressibles. Les jours non scolaires, les enfants devront porter des tenues personnelles, ce qui maintient un certain niveau de dépense pour les familles. Cela dit, la réduction du nombre de vêtements nécessaires grâce à l'uniforme devrait permettre de limiter ces achats. En revanche, les postes de dépenses comme les chaussures, les manteaux et les accessoires continueront de peser sur le budget des ménages, avec le risque de dépenser plus pour ces achats. 

L'économie sur le budget vestimentaire pourrait donc être partiellement compensée par un accroissement des dépenses dans d'autres catégories. La solution : se tourner vers le marché de la seconde main pour ces achats, permettant ainsi de concilier économie et style personnel.

À lire aussi : Éducation : voici à quoi ressemblera l'uniforme !

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Soins : les dépassements d’honoraire explosent
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.