Plus de 17 milliards d'euros retirés des comptes en banques des Français

Par Cédric Bonnefoy | Mis à jour le 19/02/2024 à 14:59

Face à la hausse des prix, les Français ne regardent plus beaucoup à l’économie. C’est même l’inverse. Ils ont plutôt tendance à taper dans leurs réserves pour compenser la hausse du coût de la vie.

Inflation, France, comportement, banque, compte, argent
Le besoin de liquidités reste important aujourd’hui chez les Français du fait de l’inflation.

Face à l’inflation, les Français piochent dans leurs comptes

L’inflation vide les comptes bancaires des Français. Cette hausse généralisée des prix depuis plusieurs mois entraîne une augmentation des dépenses quotidiennes, poussant les ménages à puiser dans leurs réserves financières. Le quatrième trimestre de l'année a été particulièrement révélateur de cette tendance. En tout, 17,2 milliards d'euros ont été retirés des comptes courants. Ce geste, loin d'être anodin, traduit une quête de liquidité nécessaire pour couvrir les dépenses courantes, exacerbées par l'escalade des prix. 

Paradoxalement, cette fuite vers la liquidité s'accompagne d'une recherche de sécurité financière. Les Français, soucieux de préparer l'avenir dans un contexte économique compliqué, se tournent vers des placements plus rémunérateurs. Le Livret A, avec son taux de 3%, apparaît comme une option attrayante. Parmi les autres placements plébiscités, on retrouve les comptes à terme et les assurances vie. Ces choix réfléchis révèlent une stratégie d'épargne de précaution. 
 

Une stratégie d'épargne révélatrice

L'inflation, en perturbant l'économie des ménages, a également modifié leur rapport à l'épargne. En 2023, le taux d'épargne en France a grimpé à 17%, soit une augmentation importante par rapport aux années précédentes. Cette hausse indique une volonté accrue de mettre de côté des ressources, malgré une somme conséquente de 568 milliards d'euros qui reste stagnant sur les comptes courants. En moyenne, cela représente environ 19 000 euros par foyer, illustrant un potentiel financier considérable qui n'est pas optimisé. 

Cette accumulation de liquidités sur les comptes courants, bien qu'impressionnante, souligne une prudence face à l'avenir. Les Français, en conservant une part significative de leur patrimoine dans des formes d'épargne peu ou pas rémunérées sont réticents à s'engager dans des investissements à long terme. 

À lire aussi : Inflation : des prix enfin en baisse au supermarché ?

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils finances
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.