Quelle est cette nouvelle aide de la CAF ?

Par Adélaïde Motte | Mis à jour le 20/11/2023 à 15:19

En réponse aux besoins pressants des victimes de violences conjugales, le gouvernement français a pris une mesure significative. La loi du 28 février 2023 institue une aide universelle d'urgence, marquant un tournant dans la lutte contre ce fléau social. Cette initiative est cruciale non seulement pour les victimes, mais aussi pour sensibiliser le public et renforcer les actions contre les violences conjugales.

aides, violences conjugales
Cette aide financière vise à surmonter l'obstacle économique qui empêche souvent les victimes de quitter leur agresseur.

Une aide versée par la CAF

La nouvelle législation, effective à partir du 1er décembre 2023, établit une aide d'urgence minimale de 600 euros, versée par les Caisses d’Allocations Familiales (CAF). Cette aide financière vise à surmonter l'obstacle économique qui empêche souvent les victimes de quitter leur agresseur. La ministre des Solidarités et des Familles, Aurore Bergé, a souligné l'importance de cette aide pour garantir les premiers jours de sécurité aux victimes, permettant ainsi un départ plus sûr et plus rapide loin de l'agresseur​​​​.

L'admissibilité à cette aide nécessite une preuve de violence attestée par un document officiel datant de moins de 12 mois, tel qu'un dépôt de plainte ou une ordonnance de protection. Cette aide est accessible aux personnes encore en couple ou déjà séparées de leur partenaire violent, à condition que les violences aient eu lieu dans l'année précédant la demande. L'attribution de l'aide tiendra compte des revenus du demandeur et de sa composition familiale​​.

Une nouvelle aide pour les victimes de violences conjugales

En plus de l'aide financière, le gouvernement promet un accompagnement complet, incluant l'accès à différents services de l'État. Un exemple de ce soutien est le « pack nouveau départ » en test dans le Val-d'Oise, qui offre un guichet unique pour l'obtention d'hébergement, d'emploi, d'allocations, de documents officiels, de garde d'enfants, et un suivi psychologique. Si ce dispositif s'avère efficace, il pourrait être généralisé en 2024, offrant ainsi un cadre plus structuré et intégré d'aide aux victimes​​.

Pour bénéficier de cette aide, les victimes peuvent s'adresser aux CAF à partir du 1er décembre 2023. Il est crucial de rassembler tous les documents nécessaires attestant des violences subies. Les victimes peuvent également s'informer sur les autres dispositifs existants pour une prise en charge plus globale de leur situation.

A lire aussi : Violences conjugales : le numéro d’urgence 3919 bientôt joignable à tout moment

Article précédent Lidl : le robot cuiseur de retour avant Noël
Article suivant Amazon Prime Day 2024 : quelles sont les dates et les promotions ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.