La myopie peut-elle conduire à la cécité ?

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 29/10/2019 à 00:46

En 2050, la moitié de l'humanité pourrait être myope. Cette pathologie qui rend difficile la vision de loin peut entraîner, dans certains cas, des complications graves, mettant en jeu la vision et entraînant parfois la cécité.

La myopie peut-elle conduire à la cécité ?
La myopie peut-elle conduire à la cécité ?

De plus en plus de personnes myopes

Le nombre de personnes myopes dans le monde a bondi depuis les années 70. Presque 30% des Français sont concernés par ce défaut de la vision. Toutefois, c’est en Asie que l’on retrouve le plus grand nombre de personnes myopes. En Corée, 96% des adolescents sont atteints de myopie. Alors que la petite myopie due à la fatigue oculaire n’est pas préoccupante, la myopie forte est la cinquième cause de cécité. Une myopie bénigne n’augmente généralement pas le risque de développer des problèmes oculaires graves. Les problèmes de vision causés par la myopie sont généralement entièrement corrigés à l’aide de verres correcteurs (lunettes et/ou lentilles de contact) ou d’une chirurgie oculaire au laser mais sans en être guéri. La myopie se produit lorsque le globe oculaire se développe trop longtemps pendant l’enfance. La lumière qui pénètre dans l’œil est ainsi focalisée sur la rétine sensible à la lumière située à l’arrière de l’œil plutôt que directement sur la rétine. Le résultat est une vision de loin floue, bien que la vision en gros plan reste claire.

Un risque de devenir mal-voyant

Une étude réalisée pour le Groupe Point Vision, qui rassemble 32 centres d’ophtalmologie en France, a analysé près de 200.000 personnes myopes. Les résultats ont montré que les personnes atteintes de myopie, ont un risque accru de devenir mal ou non-voyantes dans le futur. Les personnes de plus de 60 ans atteintes de myopie sévère deviennent pour 25% d’entre elles malvoyantes voire aveugles. De plus, une complication grave de la vision croît de 40% à chaque augmentation d’une dioptrie.Cependant, la cécité survient principalement dans les cas où la myopie élevée a atteint un stade avancé appelé myopie dégénérative (ou myopie pathologique). Dès - 5 à - 6 dioptries, la myopie entraînent certains risques tels qu’un décollement de la rétine, une déchirure, le glaucome, la cataracte ou une dégénérescence maculaire. Cette myopie ne peut plus être corrigée. Lorsque ces « myopies maladies » vont au-delà de - 8 de dioptries, elles peuvent, selon l’OMS, être une cause de cécité. Cette maladie atteint alors la structure de l’oeil et fragilise la rétine.

Comment prévenir la myopie ?

La génétique est l’un des facteurs de la myopie. Certaines personnes seront prédisposées à la myopie plutôt que d’autres, mais cela représente une faible proportion. Les chercheurs ont identifié 24 gènes en cause qui multiplient par dix le risque d’être myope mais la génétique n’est pas la raison de cette forte augmentation. Nos mode de vie ont un impact considérable sur la santé de nos yeux, notamment avec la surexposition aux écrans. Les risques de myopies peuvent être réduits en évitant la lecture sur écrans portables, tablettes et ordinateurs associée au manque de lumière. Cette fatigue oculaire peut être évitée tout simplement en encourageant les enfants à passer plus de temps dehors à la lumière naturelle. D’autres facteurs influent sur la myopie tels que la prématurité ou des inflammations chroniques. Ces inflammations peuvent être soignées en reprenant une alimentation saine. Il s’agit d’éviter les aliments qui causent des inflammations tels que les glucides raffinés, les aliments frits, les boissons gazeuses et sucrées et les produits transformés, et de les remplacer par des aliments anti-inflammatoires tels que les légumes à feuilles vertes, les noix, l’huile d’olive, les poissons gras et les aliments contenant des polyphénols. Enfin, un suivi régulier reste le meilleur moyen pour les personnes myopes de surveiller l’évolution de la myopie. Il est recommandé de consulter régulièrement un opthalmologiste pour examiner le fond d’oeil et prévenir le risque de décollement de la rétine.À lire aussi Correction de la myopie : bien comprendre votre ordonnance

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.