Renault : une action collective à l'encontre des moteurs défectueux

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 10/01/2022 à 11:12

Un avocat est prêt à lancer une action collective à l'encontre de Renault concernant l'un de ses moteurs. De nombreux conducteurs ont rencontré des problèmes de fiabilité avec le moteur 1.2 TCe de la marque au losange. 

moteur défectueux Renault
Le moteur 1.2 TCe de Renault présentait des problèmes de fiabilité.

Un moteur peu fiable

Me Christophe Lèguevaques a indiqué dans le JDD vouloir mener une action collective contre Renault, Nissan et Dacia. Cela concerne le moteur 1.2 TCe commercialisé entre 2012 et 2016 et dont la fiabilité serait remise en cause par de nombreux automobilistes. Un groupe Facebook « Casse moteur Renault/Nissan 1.2 Tce & DIG-T » qui réunit 4.000 membres, a ainsi été créé.

En France, le moteur serait présent dans plus de 100.000 véhicules et dans plus de 400.000 au monde. Parmi tous les véhicules, 107.000 présenteraient un défaut selon une estimation de L'Argus datant de 2019. Différents modèles des trois marques sont équipés du moteur à problème dont Clio 4, Mégane 3, Captur, Kadjar et Kangoo 2 chez Renault, Duster, Dokker et Lodgy chez Dacia, Juke et Qashqai 2 chez Nissan comme l'indique BFM TV. Cela concerne également l'utilitaire Citan de Mercedes.

Obtenir la prise en charge des réparations

Ce moteur de Renault a déjà causé de nombreux problèmes dont un automobiliste qui, sur l'autoroute, est passé de 110 km/h à 30 km/h. Une casse du moteur pourrait survenir suite à une surconsommation d'huile. 

Les automobilistes victimes de ce moteur souhaitent obtenir un remboursement des réparations. Toutefois, ils n'auraient pas reçu de réponse des constructeurs, précise Me Christophe Lèguevaques qui s'est déjà occupé d'affaires comme AZF ou Lévothyrox. « Si la justice fait droit à notre demande et reconnaît le groupe coupable pénalement, nos clients pourraient recevoir une indemnisation qui dépasse le prix d'achat de leur véhicule augmenté de divers préjudices ». De son côté, Renault se défend indiquant avoir dédommagé « 90% des clients Renault et Nissan » ayant eu un problème avec ce moteur. 

À lire aussi Voiture : comment annuler une vente pour vice caché ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Pourquoi il y a si peu de seniors qui travaillent en France ?
Réduisez vos factures grâce à nos conseils administratif & juridique
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.