Le coût du stationnement en hausse

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 22/09/2022 à 09:14

Garer sa voiture devient de plus en plus un casse-tête en France. Les Français en mal d'espace durant la crise du Covid-19 ont déménagé vers des villes plus vertes. C'est pourquoi de moins en moins de places de stationnement sont disponibles dans ces villes. Une situation qui fait augmenter les coûts de stationnement.

automobile stationnement
Dans certaines villes de France, le coût du stationnement a progressé de 21%.

Se garer coûte cher

D'après le baromètre Yespark, garer sa voiture en ville coûte de plus en plus cher. Alors qu'en moyenne se garer coûte 61 € par mois, c'est à Paris qu'il faut débourser le plus, soit 118 € par mois, pour pouvoir stationner. Cela représente une augmentation de 2,77% en comparaison à 2020.

À Nice, il faut payer 101,9 € (+5,07%) par mois pour se garer et 93 € par mois (+17,40%) à Marseille. D'autres villes comme Metz (90 €/mois) ou encore Nîmes (84,92 €/mois) sont parmi les villes où se garer coûte le plus cher en France. Les hausses des prix sont assez importantes à Montpellier (+20,45%) soit 39,7 € par mois, à Grenoble (+10,58%) soit 60,8 €, à Dijon (+5,30%) soit 34,8 € par mois ou encore à Lille (+8,21%) soit 57,3 € par mois. 

Se garer en deux-roues coûte plus cher qu'en voiture dans ces villes

« De nombreuses agglomérations font le choix de libérer l'espace public au profit des pistes cyclables et aux zones piétonnes ce qui entraîne une réduction des places de stationnement. In fine, l'offre de places en ville se réduisant, les prix du stationnement dans les parkings augmentent », a précisé Charles Pfister, cofondateur du baromètre dans des propos rapportés par Le Particulier Le Figaro.

En moyenne, cela coûte plus cher de se garer en voiture (61 € par mois) qu'en deux-roues (31 € par mois). Mais de plus en plus de villes françaises souhaitent que le stationnement pour les deux roues devienne payant. Ainsi, à Strasbourg, il faut compter 76 € par mois pour stationner un deux-roues et 61,83 € à Toulouse. 

À lire aussi Un monde sans voiture individuelle : utopie ou réalité ?

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant De nombreux véhicules potentiellement dangereux sont rappelés
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.