De plus en plus de conducteurs roulent seuls

Par Stéphanie Haerts | Mis à jour le 21/09/2022 à 13:49

Les Français roulent de plus en plus seuls. C'est ce qu'a observé VINCI Autoroutes dans son deuxième Baromètre de l'autosolisme à l'occasion de la Semaine européenne de la mobilité. 

conducteur seul
Seuls 14,8% des véhicules roulaient avec plus d'une personne à bord en 2022.

L'autosolisme gagne du terrain en France

Alors que le covoiturage et l'utilisation du vélo électrique sont encouragés pour limiter les émissions de gaz à effet de serre, VINCI Autoroutes note dans son 2e Baromètre de l'autosolisme que les Français sont de plus en plus nombreux à rouler seuls. L'autosolime ou le fait de se déplacer seul en voiture a augmenté en 2022 en comparaison à 2021. 

Sur un million de voitures passées au crible, seulement 14,8% roulaient avec plus d'une personne à bord en 2022. Lors du 1er Baromètre de l'autosolisme déjà, les Français étaient en majorité seuls dans leur voiture pour le trajet domicile-travail entre 8h et 9h. La situation s'est exacerbée en 2022 avec un taux d'autosolisme de 87% entre 7h et 8h30. Il se réduit à 79% à 10h. 

Dans quelle région l'autosolisme se pratique-t-il le plus ?

Les régions ne sont pas égales face à l'autosolisme. En effet, en Île-de-France, l'autosolisme a augmenté (+9,1 points) en 2022 en comparaison à 2021. De même à Toulouse avec +6,1 points, à Nantes (+5,4 points) ou encore à Bordeaux (+4,5 points). L'autosolisme a toutefois baissé dans deux sites sur quatorze observés, à Toulon (-1,4 points) et à Lyon (-0,6 points). 

VINCI Autoroutes a également noté que les Français roulaient en majeure partie seuls sur les axes routiers. Pour faire baisser ce taux, notamment lors des déplacements domicile-travail, VINCI Autoroutes encourage le covoiturage plus économique et écoresponsable. « Nous sommes convaincus que les mobilités partagées peuvent être utilisées dans les déplacements domicile-travail : c'est à tous les acteurs de la mobilité, opérateurs, communautés, Etat, associations de voyageurs, de se concerter et d'apporter des solutions concrètes », a déclaré Amélia Rung, Directrice du Développement chez VINCI Autoroutes. 

À lire aussi : Guide pour un covoiturage serein

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant De nombreux véhicules potentiellement dangereux sont rappelés
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.