Carburants : vous pouvez utiliser votre huile de friture

Par Jean-Baptiste Le Roux | Mis à jour le 23/11/2022 à 10:59

C’est un tout petit feu vert, mais un feu vert tout de même. Le Sénat vient d’autoriser la légalisation de l’huile de friture usagée comme carburant, mais dans des cas très limités.

Huile de friture
Le Sénat a choisi de grandement limiter l'utilisation d'huiles de fritures usagées comme carburant.

Une proposition des députés écolos

Il sera désormais possible d’utiliser de l’huile de friture usagée comme carburant, mais dans des cas très précis. Le Sénat a autorisé dans la nuit du lundi 21 au mardi 22 novembre l’utilisation d’huile de friture usagée comme carburant, mais pour des cas très limités. Cette proposition, d’utilisation des huiles alimentaires usagées comme carburant faisait partie des pistes des députés écologiques.

Elle a été retenue par le gouvernement dans la version du projet de budget soumise à l’article 49.3. Adoptée en juillet dernier par l’Assemblée nationale, elle vient finalement d’être avalisée par le Sénat. Ce dernier a cependant émis plusieurs restrictions dans l’autorisation de ces huiles usagées comme carburant. Ainsi, tout le monde ne pourra pas remplir son véhicule de cette manière.

Une utilisation restreinte pour l'instant

L’utilisation d’huiles alimentaires usagées sera donc réservée, pour l’instant aux flottes captives. Concrètement, cette récente autorisation concerne les véhicules appartenant à une entreprise ou une collectivité, qui s’approvisionnent en carburant à une pompe dédiée. Cette autorisation est donc, d’une certaine manière, une expérimentation qui permettra aux pouvoirs publics de progresser dans l’utilisation de ces carburants plus écologiques.

Cette légalisation représente un pas supplémentaire en la matière. Même si le gouvernement, qui semblait séduit par la légalisation généralisée de l’utilisation d’huiles usagées comme carburant, semble regretter la restriction imposée par le Sénat. Il a d’ailleurs émis un avis défavorable à cette limitation. Sans doute le signe que cette utilisation, bien que restreinte, pourrait ne pas rester figée éternellement.

À lire aussi Les huiles végétales incontournables pour prendre soin de soi

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.