Les arnaques alimentaires à repérer en vacances

Par Johanna A | Mis à jour le 21/02/2022 à 14:47
Partager

L’une des choses qu’on apprécie le plus en vacances, ce sont les plaisirs de la table. Quoi de mieux qu’un bon restaurant en bord de plage ? On aime également acheter des produits locaux pour gâter la famille à notre retour. Mais attention, sur les lieux touristiques, bon nombre d’arnaques alimentaires existent. Voici quelques réflexes pour ne pas vous faire rouler !

Repérer les bons restaurants

Pour être sûr de vous rendre dans un bon restaurant, nous vous recommandons de vous servir d’un guide de type Routard ou Michelin ; ces guides recensent les restaurants testés et approuvés par les rédacteurs ou leurs testeurs. Vous pouvez vous fier aux différents avis et choisir votre restaurant en toute connaissance de cause.

Si jamais vous avez un doute, vous pouvez toujours observer la carte. Une liste interminable de plats signifiera certainement que la cuisine n’est pas réalisée sur place : plats congelés ? Plats industriels ?

Un autre critère sera les toilettes du restaurant ; des toilettes sales vous révèleront sans nul doute le manque d’hygiène de l’établissement. Imaginez ce que cela peut donner en cuisine ! Un manque d’hygiène dans le stockage des aliments ou encore durant la préparation des repas peut être à l’origine d’une intoxication alimentaire.

Enfin, pensez à faire un petit tour sur les avis Google : les restaurants malhonnêtes y seront mentionnés à coup sûr.

Prendre garde à l’addition

Autre arnaque bien répandue dans les restaurants touristiques : vous faire payer un aliment que vous n’avez pas consommé. Les serveurs vont parfois déposer des bouteilles sur la table, mais si vous ne l’avez pas commandée et si en plus, vous n’y avez pas touché, hors de question de payer pour ça !

Alors, vérifiez bien votre addition, car certains restaurants n’auront aucun scrupule à vous faire payer ces produits tout de même. 

Se méfier des produits du terroir

L’une des habitudes des vacanciers est de ramener à la maison des bons produits locaux à faire ensuite déguster à l’ensemble de la famille. Bien souvent, c’est sur le marché local que l’on trouve de délicieux produits du terroir... qui peuvent aussi être des produits du terroir attrape-touristes. Saucissons, miel, fromage, huile d’olive… Il est très facile pour ces vendeurs ambulants d’acheter de grosses quantités dans des magasins de gros ou en grande surface, puis de les revendre ensuite aux touristes qui flânent sur les marchés. 

Alors, un conseil : n’hésitez pas à regarder les étiquettes, les coordonnées du producteur, les labels apposés sur les bouteilles. Avec Internet, les recherches sont rapides et fiables. Vous pourrez comparer la composition de produits locaux véritables, mais également vérifier que le producteur en question existe bel et bien. 

Ne pas acheter de produit sans date de péremption

Autre arnaque : la vente de produits périmés. Difficile à détecter au visuel puisqu'en général, les arnaqueurs à l’origine de cette fraude enlèvent l’étiquette portant la date de péremption.

Nous vous recommandons donc de faire attention à vos achats alimentaires dans certains petits commerces locaux et de ne pas acheter les produits sans date de péremption affichée. Si vous consommez un produit périmé, vous risquez de terminer vos vacances au lit voire à l’hôpital pour une bonne intoxication alimentaire. 

Ne pas manger du poisson n’importe où

Le poisson et les fruits de mer se doivent d’être consommés bien frais. De plus, certains sont consommés crus et le critère de la fraîcheur est dans ce cas primordial. En mangeant des fruits de mer pas frais, vous pouvez tomber malade : diarrhée, fièvre, paralysie partielle, picotements, etc. selon l’ampleur des dégâts. 

Nous vous recommandons d’éviter les petits restaurants n’ayant que peu de clients : en effet, en faisant moins de couverts, ils auront sûrement plus de mal à écouler leur stock. La vente de fruits de mer sur les plages est également à bannir, car la chaîne du froid sera certainement rompue dans ce contexte. 

Se méfier des fruits et légumes dits français

L’arnaque sur les fruits et les légumes qui proviennent soi-disant d’un agriculteur local est très répandue sur les lieux de vacances. Grâce aux appellations « melons de Cavaillon » ou encore « abricots du Roussillon », il est facile de vous piéger lorsque vous êtes en vacances, distrait à l’idée d’aller profiter de la plage.

Attention : bien souvent, ces fruits et légumes ne viennent de France que par leur nom et sont en réalité importés de l’étranger ; ainsi, le revendeur peut alors profiter d’une marge intéressante à la revente. 

À lire aussi : Attention aux arnaques à la plage

Article précédent Voyage : méfiez-vous de l'arnaque aux vieux billets
Article suivant N'attendez plus pour vous faire vacciner !
Plus de guides conseils et informations pratiques
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.