Téléphoner en voyage : tout savoir avant d’appeler en France

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 18/08/2021 à 11:14
Partager

Beaucoup de Français en ont fait l’amère expérience, appeler vers la France depuis l’étranger pouvait coûter très cher avant 2017. Conscient du problème et des situations financières difficiles qui pouvaient en résulter, l’État et la Commission européenne ont voté une loi qui en limite les coûts. Il est désormais bien moins cher de communiquer avec ses proches lors d’un voyage à l’étranger.

Que dit la loi ?

Depuis le 15 juin 2017, les opérateurs ne sont plus autorisés à appliquer des dépassements importants lorsque vous téléphonez depuis l’étranger (pays de l’Union européenne) vers la France. Ils ne peuvent plus surtaxer vos communications et exiger des frais d’itinérance (roaming en anglais) comme c’était auparavant le cas. Cette suppression, conclue pour seulement cinq années, a été prolongée pour 10 ans supplémentaires. Vous pourrez donc échapper à ces surcoûts jusqu’en 2032 minimum. La Commission européenne souhaite ainsi que vous puissiez profiter de votre abonnement téléphonique depuis n’importe quel pays de l’Union européenne, sans avoir à subir de surcoûts. Les pays concernés par cette loi sont les 27 états membres de l’Union européenne ainsi que l’Islande, la Norvège et le Liechtenstein.

Bon à savoir : le Royaume-Uni n’est plus concerné

En sortant définitivement de l’UE, le Royaume-Uni n’est plus concerné par cette législation. Pour autant, de nombreux opérateurs téléphoniques ont choisi de maintenir cette gratuité pour leurs clients.

Un nouveau règlement a également été présenté à Bruxelles en ce qui concerne la qualité de ces appels. De nombreux Européens se plaignant d’une moins bonne réception lors de leurs appels depuis l’étranger, la Commission européenne souhaite désormais que cela soit réglementé. Le but ? Vous offrir une qualité identique lorsque vous passez vos appels et une même vitesse quand vous surfez sur Internet (si des réseaux similaires sont disponibles). À présent, il est également garanti aux consommateurs de pouvoir accéder de manière efficace aux services d’urgence lors de leurs déplacements à l’étranger. Cela vaut pour les appels, mais aussi pour l’envoi de SMS ou la géolocalisation. L’ensemble doit rester gratuit.

Le prix des appels vers la France lorsque vous voyagez

Grâce à la suppression de ces frais d’itinérance, votre opérateur vous facture ces appels au même prix que ceux que vous passez depuis la France. Aucun surcoût ne peut par ailleurs vous être appliqué si vous recevez un appel depuis l’étranger (pays de l’Union européenne). Vous pouvez donc utiliser votre forfait téléphonique depuis toute l’Europe. Attention cependant à l’utilisation de vos données Internet. Pour ces dernières, des frais supplémentaires peuvent s’ajouter (selon l’opérateur). L’envoi de SMS peut également vous être facturé à des tarifs plus élevés. Soyez par conséquent attentif au choix de votre forfait lorsque vous voyagez souvent à l’étranger. Il est parfois plus intéressant d’opter pour une offre dite internationale.

Si vous avez souscrit un forfait limité, votre opérateur est en droit de vous facturer les dépassements. Il doit cependant respecter des tarifs, fixés par l’ensemble des opérateurs au niveau européen :

  • Comptez 3,2 centimes par minute lors des appels ;
  • 1 centime par SMS ;
  • Et jusqu’à 7,70 euros par Go de données consommés. Ce prix tend toutefois à baisser progressivement pour atteindre un maximum de 2,50 euros en 2022.

Bon à savoir : vos données Internet sont toujours limitées à l’étranger

Quel que soit votre forfait (illimité ou limité en France), vos données Internet sont toujours limitées à l’étranger. Votre opérateur en a le droit et peut ensuite vous surfacturer si vous dépassez le plafond autorisé. Il doit, en revanche, vous alerter via une notification lorsque vous atteignez 80 % de votre quota de données.

Comment appeler la France lorsque vous êtes à l’étranger ?

Il ne suffit pas de composer le numéro de vos proches lorsque vous souhaitez les joindre depuis l’étranger. Quelques étapes s’ajoutent à votre appel habituel :

  • Vous devez tout d’abord vous renseigner pour connaître le code d’accès du pays dans lequel vous vous trouvez. Depuis un fixe, il vous faudra généralement taper 00 ou 011 avant le numéro. Vous devrez par ailleurs ajouter le symbole + depuis un téléphone portable.
  • Tapez ensuite l’indicatif de la France qui est toujours 33.
  • Vous pouvez alors taper le numéro de téléphone de votre correspondant en retirant le 0 qui se trouve au début.

Utiliser des données Internet à l’étranger

Si votre offre le permet et que vous souhaitez utiliser votre forfait Internet sur place (recherches ou GPS par exemple), vous devrez paramétrer votre téléphone. Activez pour cela l’option « international » de votre appareil. Elle se trouve généralement dans la rubrique « paramètres ». Il est toutefois possible que cette opération nécessite l’intervention d’un conseiller de votre opérateur. Vous devrez alors l’appeler sur la plateforme dédiée afin qu’il l’active à distance dans les 2 jours.

Dans la plupart des cas, cette activation est désormais automatique. Lors de votre entrée dans le pays, un SMS vous est envoyé. Il vous indique que votre opérateur change (via l’itinérance), mais que les prix des appels restent identiques à votre offre habituelle.

Depuis 2017, vous pouvez téléphoner vers la France, depuis l’étranger, sans subir des surcoûts considérables. Reste que vous devez vous montrer prudent en ce qui concerne les datas Internet. Certaines offres s’accompagnent de frais non négligeables lorsque vous les consommez à l’étranger, y compris au sein de l’Union européenne.

Article précédent Voyage : méfiez-vous de l'arnaque aux vieux billets
Article suivant Week-end du 15 août 2022 : des difficultés de circulation
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.