Carte bancaire : 7 points à vérifier avant de partir en vacances

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 07/12/2021 à 00:39
Partager

Vous avez prévu de voyager prochainement en France, dans le reste de l’Europe ou même à l’étranger ? Avant le grand départ, quelques vérifications de routine s’imposent concernant… votre carte bancaire ! On y pense rarement, mais vous allez voir que cela pourra vous éviter bien des tracas, sans parler de potentielles dépenses superflues. Faisons le point sans plus attendre.

1. S’assurer de la validité de sa carte

Les cartes bancaires ont une durée de validité limitée : 2 ou 3 ans, généralement. Avouez qu’il serait malencontreux de se retrouver en vacances avec une carte arrivée en fin de validité, sachant que la nouvelle vous attendra sagement dans votre boîte aux lettres… à la maison ! Si votre carte expire au moment où vous serez en voyage, demandez un renouvellement anticipé à votre banque.

À noter : voyez « large »

La banque envoie toujours la nouvelle carte bien en avance. Souvent, quelques jours après cet envoi, l’ancienne se désactive automatiquement même si vous n’avez pas encore activé la nouvelle, y compris si le mois – de fin de validité – n’est pas terminé. Si vous partez durant le mois en question, mieux vaut donc prendre les devants.

La bonne nouvelle, c’est que votre carte bancaire ne risque pas de vous faire défaut. La mauvaise, c’est que des frais peuvent vous être facturés pour cette opération. Le cas échéant, il faut compter aux alentours de 10 € tout de même.

2. Informer sa banque de son départ

Ceci est seulement valable si vous voyagez à l’étranger. Précisez bien à votre banque dans quel pays vous comptez vous rendre. En ayant le réflexe de la prévenir, vous éviterez tout d’abord de voir votre carte bloquée pour retraits injustifiés à l’étranger. Ensuite, sachant que vous êtes en vacances, votre banque réagira plus vite en cas de mouvements suspects sur votre compte. Enfin, elle saura vous dire si votre carte est bien acceptée dans le pays en question et, le cas échéant, vous renseigner sur les tarifs liés à son utilisation.

3. Augmenter si besoin ses plafonds de carte bancaire

Sorties au restaurant, verres en terrasse, visites, shopping ou autres activités diverses et variées… mises bout à bout, les dépenses en vacances peuvent vite vous faire atteindre le plafond de votre carte. Dans cette hypothèse, prenez le temps avant le départ d’augmenter temporairement votre plafond de paiement et/ou de retrait. Cette opération peut être effectuée gratuitement et simplement depuis l’application mobile de votre banque, si celle-ci propose cette fonctionnalité.

À noter : gagnez du temps !

Pour une prise en compte instantanée, pensez au préalable à activer le service d’authentification forte utilisé par votre établissement bancaire (ex. : 3D Secure pour la Banque Populaire, SécurPass’ pour la Caisse d’Épargne).

À défaut, rendez-vous au guichet de votre banque ou joignez votre conseiller directement par téléphone.

4. S’informer sur les services offerts par sa carte bancaire

Prise en charge des frais de déplacement en cas d’hospitalisation d’un proche, rapatriement médical, garantie perte ou vol de bagages, garantie annulation ou interruption de voyage… Suivant sa gamme, votre carte peut couvrir plus ou moins de risques. Autant en profiter plutôt que de se ruiner dans des assurances faisant doublon.

5. Se renseigner sur les frais de paiement et de retrait

Si les paiements et les retraits n’impliquent aucuns frais supplémentaires en Europe, il n’en est pas de même hors zone euro. Pour limiter les frais de commission, plusieurs solutions :

  • Préférer le paiement par carte ou en espèces, si l’un est moins cher que l’autre ;
  • Retirer une somme plus importante d’un coup plutôt que de petites sommes au fur et à mesure (vous éviterez ainsi de cumuler les frais) ;
  • En dernier recours, si les frais sont vraiment exorbitants, ouvrez un compte auprès d’une banque en ligne ou d’une néo-banque (vos frais seront alors réduits, voire nuls).

6. Reprendre les contacts utiles

Il est vivement recommandé de partir en ayant sur soi le numéro de téléphone du service d’opposition de votre banque. Contrairement au serveur interbancaire d’opposition à carte bancaire, il n’est normalement pas surtaxé. En cas de vol ou de perte de carte, ce numéro vous sauvera ! Pensez aussi à noter le numéro des services d’assistance.

7. Ne pas se relâcher côté sécurité

En vacances, nous sommes plus détendus, cela peut nous faire oublier quelques rudiments en matière de sécurité. Soyez toujours vigilant lorsque vous donnez votre carte bancaire en caisse : gardez-la à l’œil afin de vous assurer que personne ne recopie ou photographie votre numéro ainsi que le cryptogramme au dos. Avant de taper votre code (à l’abri des regards), assurez-vous toujours que le montant inscrit correspond bien à ce que vous devez payer.

Mieux vaut prévenir que guérir. Ces quelques réflexes simples, mais efficaces vous permettront d’anticiper toutes sortes de mauvaises surprises. Rien ne pourra venir assombrir vos prochaines vacances !

Article précédent Voyage : méfiez-vous de l'arnaque aux vieux billets
Article suivant Fast-foods : un grand changement pour le mois de janvier 2023
Plus de guides conseils et informations pratiques
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.