L'écotourisme : une façon plus responsable de voyager

Par Johanna A | Mis à jour le 09/03/2021 à 14:04
Partager

Vous devez certainement avoir une idée du sens de ce terme en le lisant, n’est-ce pas ? L’écotourisme a pour synonymes : tourisme durable, équitable ou encore responsable. Cela vous parle-t-il davantage ? Selon diverses études, entre 62 et 90 % des voyageurs ayant répondu aux enquêtes à ce sujet affirment que l’aspect écoresponsable est une priorité dans leur choix de voyage. Mais, savez-vous réellement ce qu’est l’écotourisme et les voyages qui y correspondent ?

C’est quoi l’écotourisme ?

L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) nous apporte des précisions sur le terme écotourisme, et selon eux, voici les critères qui caractérisent un voyage écoresponsable : 

  • Toute forme de tourisme axée sur la nature et son environnement, faune et flore. Il s’agit d’un voyage où le touriste a pour but d’observer et d’admirer l’environnement naturel et ses différentes cultures
  • Ces voyages sont destinés à éduquer et à éveiller les consciences
  • Principalement organisés pour des petits groupes de voyageurs et, généralement, par des entreprises locales
  • L’attirance touristique doit se diriger vers des zones naturelles et protégées et a pour objectif :
    • De favoriser l’économie des structures locales veillant à préserver l’environnement de ces zones et de la population locale tout en leur offrant la possibilité de créer de nouveaux emplois ou de travailler en continu
    • En motivant la population locale tout comme les touristes à continuer de préserver ces zones.

L’écotourisme, si l'on devait le résumer, représente donc le tourisme réalisé sous forme respectueuse de l’environnement. Il s’agit là de continuer à préserver la planète, comme vous le feriez chez vous, mais également de favoriser la beauté des zones naturelles, avec sa faune et sa flore. Il s’agit également de favoriser des activités locales une fois sur place, toujours en étant en relation avec le respect de l’environnement : privilégier des activités dans les milieux naturels plutôt que dans des endroits industriels ou construits en guise d’attrape-touristes.

À lire aussi : Connaissez-vous le glamping, le camping glamour ?

Comment pratiquer l’écotourisme ?

Si l’écotourisme vous attire, mais que vous ne savez pas trop comment vous y prendre, voici quelques idées pour commencer.

Choisir une destination naturelle

Le choix de votre destination s’avèrera important. Pour un voyage écoresponsable, mieux vaut éviter les grandes villes ou les endroits bondés de touristes. Vous pouvez opter pour les pays nordiques, le Costa Rica, le Kenya, les îles Galapagos, mais encore la Corse… Une bonne recherche s’impose de votre côté au préalable. 

Choisir le bon moyen de transport

Évidemment, nous aurons tendance à vous freiner sur le voyage en avion mais pour certaines destinations, vous n’aurez malheureusement pas le choix.

Si vous optez pour un séjour qui ne nécessite pas de le prendre, préférez alors le train ou la voiture ; si vous êtes plusieurs, tentez de limiter le nombre de voitures et privilégiez les petites routes pour rouler moins vite. N’oubliez pas que la climatisation augmente le taux de pollution.

Si votre destination est lointaine, vous pouvez réaliser diverses haltes pour vous y rendre. Si vous n’avez pas eu d’autre solution que de voyager en avion, une fois sur place, préférez des modes de transport naturels tels que le vélo, le roller, la trottinette ou encore des modes de transport spécifiquement locaux comme le tuk-tuk

Faire des activités écoresponsables

Une fois sur place, fuyez les endroits touristiques et les visites guidées constituées de grands groupes de voyageurs. Baladez-vous dans la nature, admirez le paysage, découvrez des endroits naturels et observez la faune et la flore, intégrez-vous parmi la population locale et participez à leurs activités. Ces zones sont remplies de sites naturels protégés où le tourisme n’influe encore pas, profitez-en. 

Adopter une attitude respectueuse de l’environnement

Tout comme vous le feriez depuis chez vous, ne jetez pas vos déchets dans la nature et si vous en trouvez sur votre chemin, ramassez-les. Privilégiez la nourriture locale, et ne vous précipitez pas dans des supermarchés remplis de produits exportés. Non seulement vous faites un geste envers l’environnement en ne favorisant pas l’import et les moyens de transport qui ont contribué à la présence de ces produits, mais, de plus, vous encouragez l’économie locale.

 

Découvrez également : Le voyage culturel, pour s'enrichir personnellement

Les avantages et les inconvénients de l’écotourisme

Bien entendu, il y a bon nombre d’avantages à pratiquer l’écotourisme, mais il existe cependant quelques inconvénients dont il est nécessaire de prendre conscience. 

Les avantages

  • Tout d’abord, le principal avantage est d’avoir pour but de vouloir préserver l’environnement et sa biodiversité. Il existe encore heureusement bon nombre de zones naturelles et protégées et l’écotourisme vise à faire perdurer cette protection. 
  • Ensuite, l’écotourisme permet de favoriser l’économie locale ; celle-ci permet la création de nouveaux emplois pour la population locale, leur apportant ainsi un meilleur confort de vie. Mais, elle permet également de mettre en œuvre des moyens pour continuer à préserver les espaces naturels ainsi que la faune et la flore qui l’habitent. 
  • Les voyages écotouristiques permettent également d’engendrer une véritable prise de conscience chez les voyageurs. En admirant la beauté des zones naturelles protégées et préservées, ils prennent conscience de tout ce qui peut être détruit dans leur environnement quotidien et feront certainement plus attention à leur retour chez eux.
  • Enfin, l’écotourisme vous permettra d’enrichir votre culture personnelle et de ressentir de l’émerveillement face à la beauté de cet environnement préservé. En découvrant ces zones naturelles, vous apprendrez beaucoup de choses sur ce que la nature a créé de beau, sur des animaux que vous n’aviez jamais rencontrés avant, et sur les différentes cultures et mentalités soucieuses de l’environnement. 

Les inconvénients

L’écotourisme peut aussi représenter quelques inconvénients, que ce soit pour les zones protégées concernées ou une catégorie de voyageurs. 

  • L’écotourisme peut devenir trop envahissant dans certaines zones naturelles. Avec le succès qu’il connaît désormais, les organisateurs de voyages ont sauté sur l’occasion. Le tourisme responsable continue donc de rassembler des adeptes. Ainsi, le simple fait de s’implanter dans certaines zones dont la biodiversité est unique pourra causer du tort à l’environnement naturel existant. La construction de nouvelles infrastructures, la simple présence d’êtres humains viendront perturber certains des animaux. 
  • Le deuxième inconvénient concerne une certaine catégorie de voyageurs. Il ne s’agit pas d’un inconvénient à proprement parler, mais l’écotourisme est réservé aux personnes ayant le goût de l’aventure ; cette manière de voyager exclut bien souvent le confort. En effet, le tourisme responsable vous obligera à dormir dans des lieux beaucoup moins confortables que ceux auxquels vous êtes habitués, il faut le savoir. Il en va de même concernant l’hygiène (salle de bain, toilettes) où il vous faudra souvent faire selon les pratiques locales, différentes de votre baignoire habituelle ou de votre toilette orné d’un sent-bon parfum agrumes. Enfin, il faudra composer avec les insectes et les petites bêtes vivant dans l’écosystème, mais aussi, avec le climat parfois changeant et face auquel vous n’aurez pas forcément la protection adéquate. Et si, comme nous vous l’avons suggéré, vous optez pour des transports écoresponsables, fini la tranquillité en voiture avec la musique et la climatisation, mais place aux vélos ou autre moyen de transport écologique. Remarque, voici un avantage que nous avions oublié : vous ferez du sport ! 

 

Espérons que l’écotourisme continue de faire sa place auprès des voyageurs tout en prenant en compte les quelques contraintes, notamment celles en rapport avec certaines zones protégées, que nous avons pu évoquer. Une chose est sûre, les consciences s’éveillent de plus en plus, et ça, c’est une bonne nouvelle. Et vous, avez-vous déjà tenté l’aventure en pratiquant l’écotourisme ? Est-ce fait pour vous ?

Cet article vous a plu ? Découvrez aussi 7 bonnes raisons de partir en vacances hors saison !

Article précédent Les voyages culturels, idéal pour s'enrichir personnellement
Article suivant À vos crayons, le secrétariat du Père Noël est ouvert !
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.