7 boissons exotiques à rapporter de vos voyages, pour changer du thé !

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 21/03/2022 à 08:58
Partager

Les vacances à l’étranger sont l'occasion de profiter d’un décor dépaysant. C'est aussi le moment de se laisser tenter par de nombreuses découvertes culinaires. Lors de vos prochaines expéditions, découvrez ces 6 boissons exotiques à rapporter dans vos valises.

Le Maté d’Amérique du Sud

Vous en avez assez du thé ? Place au maté ! Cet élixir est la boisson préférée des Amérindiens Guaranis. Elle est obtenue en infusant des feuilles de yerba mate, un arbre parfois comparé au houx. Si les Argentins ne peuvent s’en passer, vous pourrez également en trouver au Chili, en Uruguay, au Paraguay, dans le Sud du Brésil et en Bolivie.

Le goût du maté est indescriptible et varie en fonction des espèces. Si le maté contient moins de caféine que le café, il en a plus que le thé. Il est consommé pour ses vertus stimulantes et antioxydantes et offre une bonne alternative au café.

Profitez également de votre voyage pour ramener une calebasse (le récipient dans lequel le maté est bu) et une bombilla (la paille traditionnelle intégrant un filtre).

Le masala chai d’Inde

Bien plus qu’un thé, le masala chai est une institution. En Inde, personne ne résiste à ses notes douces et épicées. Il s’agit d’un mélange de gingembre, cardamome, cannelle, anis étoilé et parfois de muscade ajouté à du thé noir.

La recette varie selon les régions et vous pourrez ainsi trouver des poudres avec des clous de girofle ou du poivre. Cet assemblage est ensuite infusé dans de l’eau bouillante additionnée de sucre. Avant de savourer cette boisson exotique et onctueuse, il faut ajouter du lait et filtrer le tout.

Le sahlep de Turquie

Place à la douceur avec cette boisson à rapporter de vos voyages pour ajouter une touche ottomane à votre quotidien. S’il ne faut pas rater le café turc, le sahlep est tout autant apprécié sur les rives du Bosphore et vous réserve une dégustation aux notes délicates et fleuries.

Sahlep est en réalité le nom donné à la farine de tubercules d’orchidée utilisée pour préparer cette boisson. Dans l’Antiquité, on prêtait à cette potion des vertus aphrodisiaques. Aujourd’hui, les Turcs la consomment surtout pour s’offrir une pause réconfortante et gourmande durant l’hiver.

N’hésitez pas à ajouter un peu d’eau de fleur d’oranger ou de la cannelle pour varier les plaisirs !

Bon à savoir : le sahlep, un plaisir rare

Le sahlep a été victime de son succès. En effet, sa forte production a décimé les orchidées sauvages de Turquie. Pour prévenir la disparition de ces fleurs précieuses, un système de culture a été organisé et il est désormais interdit d’exporter du sahlep en dehors de la Turquie. 

L’Api Morado en Bolivie

L’Api Morado est une spécialité bolivienne surprenante. Préparée pour le petit-déjeuner, cette boisson est élaborée à partir de maïs violet. Clous de girofle et cannelle sont ajoutés à la préparation pour un réveil dynamisant.

Épais et généreux, ce breuvage se boit froid comme chaud depuis des millénaires. Cette boisson est originaire du temps des Incas. Vous trouverez également en Bolivie de l’api blanco, une déclinaison à base de maïs blanc un peu plus liquide mais tout aussi savoureuse.

Le Sbiten de Russie

Pour traverser leurs rudes hivers, les Russes se régalent de sbiten. Ils prêtent à cette décoction de plantes des vertus fortifiantes et même curatives. Apparu dès le XIIe siècle, le sbiten combine confiture de baies, clous de girofle, thym, laurier et miel. Certains ajoutent même du vin ou de la vodka pour une version encore plus revigorante.

En Russie, cet hydromel est préparé dans un samovar. À la maison, faites-le simplement infuser dans une théière. Dès que les températures remontent, dégustez votre élixir glacé pour un apéritif original.

L’anijsmelk des Pays-Bas

Aux Pays-Bas, le froid aussi peut être mordant. Pour l’affronter avec gourmandise, les Hollandais se régalent d’anijsmelk. Il s’agit tout simplement de lait aromatisé à l’anis étoilé et additionné de sucre.

De par leur consommation importante d’anijsmelk, les Néerlandais ont abandonné la méthode de préparation traditionnelle permettant à l’anis de longuement infuser dans le lait. Ils préfèrent désormais acheter des morceaux de sucre anisé. Savourez cette délicieuse boisson lors de vos vacances au bord des canaux d’Amsterdam. 

Le Tieguanyin de Chine

Ne revenez pas de l’Empire de Milieu sans avoir dans votre valise une boîte de Tieguanyin. Ce thé noir tient son nom de Guyanyin, la déesse de la Miséricorde. C’est dans la province du Fujian, près de son temple abritant une statue de fer, qu’il était initialement cultivé. Au fil des années, le temple fut laissé à l’abandon et seul un homme continua à l’entretenir. Pour le remercier, la divinité apparut dans ses rêves et lui confia qu’une source de richesse l’attendait près de son effigie métallique : c'était un bourgeon de Tieguanyin. Ce thé fin aux arômes frais et verts connaît beaucoup de succès auprès des Chinois.

Chaque séjour à l’étranger est l’occasion de rentrer chez soi les valises pleines de souvenirs. Si vos vacances vous mènent dans l’un de ces pays, n’oubliez pas de goûter et de rapporter ces 6 boissons exotiques et étonnantes.

Article précédent Les voyages culturels, idéal pour s'enrichir personnellement
Article suivant Un homme suspecté de meurtre interpelé grâce à un SDF
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.