Places de cinéma : les régions les plus chères

Par Perrine de Robien | Mis à jour le 26/09/2022 à 09:17

Aller au cinéma coûte cher. Le prix des places n’étant pas fixe, il existe des disparités entre les régions. Bon à savoir quand on part en vacances ou en week-end.

prix cinéma
C'est en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Île-de-France que les places de cinéma sont les plus chères.

Plus de 7 euros la place de cinéma

À cause de l’inflation et des hausses des prix, les Français font attention à leurs dépenses. Pour éviter de se retrouver dans le rouge, certains doivent rogner une partie de leur budget notamment celui des loisirs et la culture qui ne font pas partie de leurs priorités. Parmi les activités qui sont concernées, il y a le cinéma.

Et pour cause, aller au cinéma coûte cher. En 2021, le prix du ticket a dépassé la barre des 7 € pour atteindre 7,04 € en moyenne. Cependant, il existe des différences de prix entre les régions. Selon la Fédération nationale des cinémas français, en 2021, l’entrée coûtait :  7,69 € en Provence-Alpes-Côte d’Azur ; 7,35 € en Île-de-France ; 7,13 € dans le Centre-Val de Loire ; 7,08 € dans le Grand Est ; 7,04 € en Occitanie et en Auvergne-Rhône-Alpes ; 6,88 € dans les Hauts-de-France ; 6,80 € en Normandie ; 6,68 € en Bretagne ; 6,58 € dans les Pays de la Loire ; 6,54 € en Nouvelle-Aquitaine et 6,51 € en Bourgogne-France-Comté.  

Comment faire revenir le public au cinéma ?

Entre la hausse des prix, le pass sanitaire et les confinements, les cinémas peinent à s’en sortir et ne parviennent pas à retrouver leur ancien taux de fréquentation. Comment faire revenir le public ? L’acteur Kad Merad a peut-être une solution : « Je pense qu’il va falloir repenser le prix de la place de cinéma. Ça passera forcément par un effort économique. Baisser les prix ? Peut-être ! Un prix fixe comme les livres ? Peut-être ! Il faut s’adapter à la crise que l’on vit. Il ne faut pas attendre ! », rapporte BFMTV.

Reste à trouver le juste prix qui conviendrait à tout le monde. En effet, les chômeurs, les étudiants, les seniors et les personnes qui ont un abonnement bénéficient actuellement de réductions. Pour ceux qui n’ont aucune ristourne, il est toujours possible d’aller aux séances qui sont programmées aux heures creuses, encore faut-il être disponible à ces horaires.

À lire aussi Les 6 réflexes à avoir pour protéger votre épargne de l’inflation

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.