Bretagne : un touriste demande d’éteindre les cloches pour profiter de ses vacances

Par Paul Laurent | Mis à jour le 31/08/2022 à 10:50

Dans la commune d’Arzon, dans le Morbihan, un vacancier est venu se plaindre auprès du maire du village pour lui demander de faire taire les cloches de l’église.

vacances, tourisme, Bretagne, cloche, église, village, mairie, tradition
La cloche de l'église sert également d'horloge municipale.

« Profiter tranquillement de cette période de vacances »

Après le coq du village de Saint-Pierre-d’Oléron, en Charente-Maritime, ce sont désormais les cloches de l’église d’Arzon qui posent problème. Un touriste a, en effet, demandé au maire d’Arzon, une commune située en Bretagne, dans le Morbihan, de faire taire les cloches. C’est le quotidien Ouest France qui rapporte cette information. Le vacancier mécontent, aurait demandé à Roland Tabart, le maire d’Arzon, de « garder les cloches silencieuses jusqu’à 9h voire 10h le matin ». Une demande pour sûrement mieux profiter de sa matinée.

Mais cela ne s’arrête pas là. Le touriste aurait même demandé au maire d’« éteindre la cloche dès ce jour pour nous permettre de profiter tranquillement de cette période de vacances ». Le maire d’Arzon a même reçu la demande de « faire en sorte qu’elles ne sonnent plus jamais ». Comme raison à cette demande, le vacancier explique que le son des cloches « perturbe » ses enfants.

Une demande refusée

Roland Tabart n’a pas voulu accéder à la demande de ce vacancier. « Ceux qui viennent à Arzon devraient accepter nos traditions », juge le maire de la commune. L’élu ajoute que le son des cloches dans un village ponctue « la vie sociale des communes et tout particulièrement la vie rurale ». En effet, dans les communes rurales, les cloches des églises servent souvent d’horloge municipale. Le maire explique que la commune ne va « sûrement pas arrêter les cloches ».

En plus de cette dimension sociale, le maire d’Arzon évoque la tradition religieuse du village. « Sur les cloches, ma position est claire. Chaque pays du monde a une dominante ou une connotation religieuse. Par le son et par le chant, chacun a sa marque », explique-t-il avant d’ajouter : « ici, nous avons une entité religieuse catholique, c’est aussi une tradition culturelle ». L’élu avait même fait parvenir la demande du touriste au recteur de l’église d’Arzon qui aurait également affirmé le caractère social des cloches qui sonnent également pour la paroisse locale.

À lire aussi Nos conseils pour faire le ménage dans votre maison de vacances

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Malgré ses promesses, Apple collecte vos données personnelles sans votre accord
Réduisez vos factures grâce à nos conseils voyages
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.