Comment bien choisir votre serrure ?

Par Johanna A | Mis à jour le 28/05/2021 à 15:27
Partager

Vous ne vous sentez pas totalement en sécurité dans votre maison ? Il existe différents moyens d’augmenter la sécurité de son logement avec l’installation d’une alarme ou encore de caméras de surveillance. Mais, l’élément essentiel est d’avoir une serrure de qualité.

Quel type de serrure choisir pour sécuriser ma maison ?

Les différents types de serrures 

Tout d’abord, nous vous recommandons de faire installer votre nouvelle serrure par un professionnel, même si vous l’avez achetée dans un magasin. Une serrure mal posée manquera d’efficacité et ne vous protègera pas de manière optimale. 

Le verrou

Il s’agit de la serrure la plus simple qui existe. Ce type de fermeture est peu sécuritaire, notamment s’il est utilisé seul. Cependant, il peut venir compléter une serrure plus fiable. Nous ne recommandons absolument pas un verrou seul sur votre porte extérieure, mais vous pouvez en installer sur vos portes intérieures.

La serrure multipoints 

Elle s’installe sur le côté de la porte, en haut et en bas ; une clé vous permet de fermer tous les points (entre 2 et 9) en même temps. La serrure multipoints est complexe à installer et nécessite l’intervention d’un serrurier professionnel. Par ailleurs, ce dernier vous guidera sur le type de serrure à acheter selon le type de porte, mais également selon le niveau de sécurité dont vous souhaitez disposer. 

S’il existe différents types de serrures multipoints, elles doivent toutes être certifiées par le label A2P ainsi que des étoiles. Ces dernières vous indiqueront le niveau de sécurité de la serrure :

  • 1 étoile : niveau de sécurité faible. La serrure cède au bout de 5 minutes* seulement de tentative d’intrusion
  • 2 étoiles : la serrure résiste 10 minutes avant de céder ; correspond à une tentative de cambriolage classique 
  • 3 étoiles : résiste 15 minutes à un cambriolage professionnel.

*Ce temps est déterminé et calculé par un laboratoire ; 5 minutes estimées par le laboratoire correspondent à 15 minutes lors d’un évènement concret.

La serrure connectée

Pour ce type de serrure, il vous faudra également faire intervenir un professionnel afin d’installer une serrure sécurisée en amont. Auparavant réservée aux logements dits professionnels tels qu’hôtels, logements de vacances, locations professionnelles, copropriétés, de plus en plus de particuliers achètent aujourd’hui une serrure connectée pour leur logement personnel. Elle est commandée par un code, un badge, via l’application smartphone parfois et est parfaitement pilotable à distance ; elle est donc d’une efficacité remarquable en termes de sécurité. 

Même si votre serrure sécurisée est déjà installée, demandez également à votre serrurier d’installer votre serrure connectée afin que celle-ci soit d’une efficacité optimale.

Attention, détail important : fonctionnant grâce à une batterie ou à l’électricité, il est indispensable de vérifier le niveau de batterie et d’anticiper une éventuelle coupure de courant. 

Enfin, qui dit sécurité maximale, dit budget élevé. La serrure connectée représente un coût onéreux, mais vous aurez l’esprit serein. Nous vous conseillons d’attendre un peu pour pouvoir vous l’offrir au lieu d’installer une serrure moins sécurisée immédiatement. 

Notre meilleur conseil avant d’installer votre nouvelle serrure

Avant de choisir et d’installer votre serrure, il serait également judicieux de vous occuper de votre porte. Effectivement, le choix de la porte est une étape importante notamment en ce qui concerne votre sécurité : il n’y a pas que la serrure qui compte. 

Saviez-vous que les portes les plus faciles à passer, en tant que cambrioleur, étaient les modèles dits creux ? Ce type de porte est celui le moins cher, mais également le moins sécuritaire. 

Optez pour une porte résistante et de bonne qualité, une porte épaisse, solide et surtout robuste coûte cher mais elle vous protège contre les intrusions. Il en existe en fibres de verre, en bois, en métal, en aluminium ou encore en composite. Ces matériaux restent beaucoup plus difficiles à percer pour les cambrioleurs. Couplée à une serrure de qualité, vous pourrez dormir sur vos deux oreilles. 

Je suis locataire, puis-je changer de serrure ?

En tant que locataire, vous avez la possibilité d’effectuer des travaux et des changements dans votre logement, à condition que ceux-ci ne soient pas irréversibles. Vous avez donc le droit de procéder à un changement de serrure, ou de porte, que cela soit un souci de vétusté ou d’envie ou encore le souhait d’améliorer votre sécurité. Vous n’avez pas besoin d’obtenir une autorisation de votre propriétaire. Les frais sont dans ce cas à votre charge. Cependant, le propriétaire peut vous demander de réinstaller l’ancienne porte et/ou serrure lors de votre départ du logement ; et d’autant plus s’il n’avait pas été tenu au courant, ni donné son accord. 

S’il s’agit d’un problème de vétusté ou mécanique, prévenez votre propriétaire et c’est dans ce cas-là précisément que les frais de réparation ou de changement lui incomberont. Dans cette situation, vous ne pouvez procéder aux travaux sans son accord, si vous souhaitez qu’il prenne les frais en charge. 

Si vous rencontrez un souci de serrure, de clé, ou autre, et que vous arrivez à prouver que ce problème est dû à la vétusté des matériaux, les frais lui incomberont également. Mais, si vous cassez vous-même la clé dans la serrure, que vous changez cette dernière car vous avez perdu vos clés, ou tout autre problème de votre fait, vous devrez supporter les frais engagés. 

Si cela vous arrive, renseignez-vous auprès de votre assureur ; selon les contrats, cela peut éventuellement être remboursé. En cas de cambriolage, ce sont les assureurs qui prendront en charge les frais engagés.

Vous avez désormais toutes les informations nécessaires pour vous lancer dans ce projet travaux et améliorer votre confort au quotidien en augmentant votre niveau de sécurité. Mais, si vous êtes locataire, quoi que vous décidiez, nous vous recommandons d’en parler avec votre propriétaire. Les choses se passent toujours mieux en ayant échangé en amont, peu importe à qui incomberont les frais engagés. 

Mais, au fait, qui doit payer quoi quand il s’agit de travaux dans un logement en location ?

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Les accessoires pour un dîner romantique à la maison
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.