7 astuces pour bien utiliser votre sèche-linge

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 14/12/2021 à 17:09
Partager

Le sèche-linge, quelle merveilleuse invention ! En plus de vous éviter la corvée d’étendage, il rend votre linge doux et souple. Sans compter que certains vêtements n’ont même plus besoin d’être repassés, ce qui permet de compenser en partie l’énergie consommée. Reste à tirer le meilleur parti de votre appareil de séchage pour être gagnant sur toute la ligne.

Conseil n°1 : entretenez votre sèche-linge

Entretenir le filtre

Le filtre du sèche-linge accumule les peluches et autres impuretés encore présentes dans les fibres. Pour ne pas réduire la performance de votre appareil, il faut donc penser à les retirer à la fin de chaque cycle de séchage.

De temps en temps, lavez le filtre sous l’eau savonneuse. Laissez-le ensuite sécher avant de le repositionner afin d’éviter le développement de moisissures.

Certains modèles de sèche-linge sont équipés de deux filtres. Vérifiez bien ce point.

Vider le bac d'évacuation

Ensuite, à moins d’avoir raccordé votre sèche-linge à un conduit d’évacuation – si cette option est disponible – l’eau de condensation sera récoltée dans un bac spécial. Il faut penser à le vider régulièrement, idéalement avant que le voyant de votre appareil vous indique qu’il est plein.

Nettoyer le condensateur

Sauf s’il est autonettoyant, il est important de procéder à un nettoyage régulier du condensateur (et du micro-filtre en principe positionné en avant de celui-ci).. Le bon rythme ? Tous les 5 à 7 cycles de séchage.

Conseil n°2 : essorez bien votre linge

En toute logique, un linge qui n’est pas suffisamment essoré mettra plus de temps à sécher. Vous consommerez alors plus d’énergie.

Au minimum, réglez la vitesse d’essorage de votre machine à laver à 800 tours/minutes.

Conseil n°3 : mettez votre sèche-linge en route au bon moment

Votre contrat d’électricité inclut l’option heures pleines/heures creuses ? Profitez-en donc pour faire tourner votre sèche-linge durant les heures creuses, où le prix au kWh est moins cher. Ces heures (8 par jour au total) sont le plus souvent réparties le temps de midi et une partie de la nuit, avec parfois une tranche horaire en soirée. Elles sont indiquées sur votre facture.

Au besoin, programmez votre appareil.

Conseil n°4 : sélectionnez le bon programme

Les sèche-linges comportent différents programmes adaptés spécifiquement à chaque matière textile, selon sa densité et son degré de fragilité (coton, synthétique, laine et même microfibre, entre autres). Certains modèles sont même dotés d’une fonction repassage facile pour éviter le froissement. Très utile, mais pas toujours indispensable !

Mieux vous choisirez votre programme, plus le séchage sera optimal et moins vous consommerez d’électricité.

Certains appareils intègrent aussi un programme mix (coton/synthétique). Pratique si vous avez l’habitude de mélanger les matières au moment du lavage, mais cela ne convient pas toujours...

À noter : bien trier son linge

Les matières lourdes telles que le coton se gorgent davantage d’eau par rapport aux matières légères comme le polyester, par exemple. Elles demandent donc un temps de séchage plus long.

Il en va de même pour les tissus épais, à l’instar des serviettes éponge. Dans l’idéal, séparez-les au moins au moment du séchage, quitte à lancer deux cycles différents.

Conseil n°5 : n’utilisez pas systématiquement votre sèche-linge

Mettre ses affaires au sèche-linge devient vite un automatisme, surtout en période hivernale. Lorsque les beaux jours reviennent, il est bon de pendre son linge dehors ou sur son balcon, question d’économies et d’écologie.

En plein été, cela vous évitera par la même occasion de diffuser de la chaleur dans votre logement… et donc de pousser sur le ventilateur ou la climatisation !

Conseil n°6 : évitez d’y faire sécher certains vêtements

En regardant les étiquettes de vos vêtements, vous vous rendrez compte que la plupart comportent une interdiction de séchage en machine. Celle-ci est symbolisée par un cercle à l’intérieur d’un carré, le tout barré d’une croix.

Dans la pratique, nombre de ces vêtements peuvent tout de même passer au sèche-linge, d’autant que les appareils chauffent beaucoup moins qu’avant. Là où il faut par contre vous méfier, c’est lorsque vos habits comportent des éléments tels que des strass ou des paillettes, ou encore s’ils sont imprimés, floqués, etc. Mieux vaut les laisser sécher à l’air libre, car ils risqueraient de ne pas résister.

Conseil n°7 : ne pas surcharger votre sèche-linge

Pour faire des économies, vous pouvez être tenté de remplir votre sèche-linge en accumulant plusieurs machines. Grossière erreur !

Comme la machine à laver, le sèche-linge supporte un poids de linge maximum. Si vous le dépassez, votre linge aura beaucoup de mal à sécher. Résultat, votre appareil tournera des heures et des heures

Les modèles de sèche-linge actuels sont beaucoup moins énergivores qu’auparavant et beaucoup plus respectueux du linge. Si vous n’en êtes pas encore équipé, c’est une raison supplémentaire de craquer !

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant 1000€ à gagner avec Brico Privé et pleins d’autres surprises
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.