Pelouse : cet été, l'herbe ne sera pas plus verte chez mon voisin

Par La rédaction | Mis à jour le 18/02/2020 à 11:32
Partager

En France, on dénombre 639 000 hectares de gazon privé, soit l’équivalent de 88 terrains de football. Le tapis vert a donc encore de beaux jours devant lui, à condition d’en prendre soin.

Quelle tondeuse choisir ?

Chaque année, quand les premiers rayons de soleil viennent chatouiller les plantations, le brouhaha des tondeuses repart de plus belle. Et pour avoir une belle pelouse en été, la tonte est un enjeu clé ! Mais avant de pousser l’engin, il faut savoir quel type de tondeuse est adapté à votre jardin et à votre budget !

Tondeuse hélicoïdale  

Une tondeuse uniquement pour les petites surfaces. À partir de 50 €.

Avantages : économique, simple d’utilisation, la plus écologique, car pas de moteur. Vous n’avez qu’à la pousser pour actionner ses lames.

Inconvénients : peu de modèles disposent d’un panier pour ramasser l’herbe, ce qui peut impliquer de passer un peu de temps pour débarrasser votre pelouse du gazon coupé. Ce type de tondeuse est par ailleurs déconseillé quand l’herbe est haute.

Tondeuse électrique 

Pour les petits jardins (moins de 500 m²) avec peu d'obstacles. À partir de 80 €.

Avantages : nécessite peu d'entretien et écologique.

Inconvénients : la puissance limitée du moteur et le risque de couper le fil !

Tondeuse thermique 

Pour les superficies allant de 500 à 2 000 m². À partir de 140 €. 

Avantages : autonomie et puissance.

Inconvénients : le bruit, la pollution, le coût de l'essence et son entretien.

Tondeuse autoportée 

Idéale pour les très grandes superficies (plus de 2 000 m²). A partir de 1 300 €. 

Avantages : facilité d'utilisation et rapidité.

Inconvénients : son prix d'achat, le coût de l'essence et la pollution.

Les astuces radines pour une pelouse au top

Si l’achat d’une tondeuse vous revient trop cher, il est également possible d’en louer une à la journée sur les sites Zilok ou Kiloutou. Coût pour une journée : entre 10 et 30 €. Pensez en outre au site AlloVoisins qui propose de mettre en contact des personnes souhaitant échanger des biens et des services. Emprunter une tondeuse contre un cours de bricolage : voilà une bonne affaire !

Attention aux arrêtés municipaux qui interdisent la tonte du gazon le dimanche et les jours fériés. Une plainte est vite arrivée et l’amende également ! Alors, renseignez-vous auprès de votre mairie. Si un voisin n’a pas respecté l’arrêté et qu’il n’est pas d’accord avec vous, saisissez d’abord la mairie avec une lettre recommandée. Vous pouvez aussi recourir à un médiateur ou un conciliateur.

Si vous êtes un adepte de la tondeuse, freinez vos envies ! Plus vous allez tondre et plus votre herbe va jaunir. Coupez-la plutôt à 4/5 cm de hauteur pour qu’elle s’étoffe au lieu de se développer par le haut. Une pelouse trop courte, c’est également un besoin d’eau quotidien. Et puisqu’il faut environ 5 litres d’eau au mètre carré pour arroser un gazon, la décision est déjà prise pour faire quelques économies !

Si vous souhaitez fortifier votre gazon et accélérer sa pousse, n’attendez pas l’été. Au printemps, choisissez un engrais à la formulation organique qui se diffusera lentement. Appliquez-le sur pelouse humide et, si possible, juste avant une pluie. Une belle pelouse, c’est un gazon sans mousse ! Pour l’éradiquer, recyclez les cendres de bois de votre barbecue et diffusez-les sur la zone à traiter ! Pensez également à aérer le sol en le piétinant avec des patins spéciaux. Pour les mauvaises herbes, préférez un arrachage à la main avec une gouge.

Bon à savoir : recommencez la tonte en douceur

Après avoir laissé votre gazon tranquille pendant l’hiver, vous vous apprêtez à passer la tondeuse pour la première fois de l’année. Pour cette première tonte, commencez par le centre avant de passer votre tondeuse sur les côtés : cela permettra aux petits animaux qui s’y sont installés de s’enfuir sans heurt.

Avoir une belle pelouse en été, c’est très simple ! Une tonte intelligente, une fertilisation raisonnée, un arrosage hebdomadaire et le tour est joué ! Et si la canicule et les restrictions d’arrosage venaient à jaunir le tableau, pas de panique, dès le retour de la pluie et la levée des restrictions, votre gazon retrouvera vite son vert profond.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant MeilleurArtisan.com : engagez un professionnel du bâtiment l’esprit tranquille !
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.