Bon plan « encombrants » : que récupérer dans la rue ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 13/05/2022 à 15:07
Partager

La tendance récup’ bat son plein et, s’il y a bien un temps fort à ne pas rater pour une décoration pas chère, c’est celui des encombrants. Ce qui n’intéresse plus votre voisin peut se transformer en un véritable trésor pour vous. Vous vous demandez quoi récupérer dans la rue pour vous meubler à moindres frais ? On vous dit tout sur le bon plan « encombrants ».

Que sont les encombrants ?

Comme leur nom l’indique, les encombrants correspondent à la collecte des objets de grande taille dont les particuliers souhaitent se débarrasser. Leur passage est organisé dans toutes les villes de France à une fréquence pouvant varier entre 1 et 2 mois. Les Français ont ainsi pris l’habitude de déposer sur le trottoir meubles et déchets volumineux la veille de la collecte. Vous pouvez alors parcourir la ville à la recherche d’objets à récupérer pour votre intérieur. Il arrive que certains encombrants soient en parfait état. La plupart du temps, ils nécessitent un peu de peinture ou une petite réparation pour être à votre goût et fonctionnels.  

Peur de vous faire arrêter par la police en dénichant vos futurs meubles dans les encombrants ? Rassurez-vous, c’est tout à fait légal ! Les objets ont été jetés par leur propriétaire, ils tombent donc dans le domaine public : le premier arrivé est le premier servi. Avant de vous lancer dans votre tour d’inspection, n’oubliez pas de vous équiper. Une paire de gants épais sera indispensable pour vous protéger. Les encombrants sont rarement sales, mais ils peuvent être très poussiéreux : portez des vêtements auxquels vous ne tenez pas. Si vous le pouvez, partez à la chasse aux trésors en voiture afin de pouvoir ramener toutes les pièces qui vous plaisent. Pensez à recouvrir vos sièges et le fond de votre coffre d’une bâche. Il est aussi préférable d’être deux afin de soulever les pièces les plus lourdes. Vous pouvez aussi faire de la récup d'objets depuis votre canapé grâce à ces sites pour donner et récupérer des objects gratuitement.

Bon à savoir : les encombrants, une collecte qui évolue

Si le passage du camion des encombrants est un incontournable, de plus en plus de municipalités proposent la collecte des objets volumineux sur rendez-vous. Cette pratique, tout comme l’installation de bennes de récupération certains jours dans un endroit de la ville ou l’accès public à la déchetterie, favorise un recyclage efficace.

Que trouve-t-on dans les encombrants ?

Il n’y a pas de loi statuant sur les objets considérés comme des encombrants. Toutefois, cette collecte est destinée aux déchets suivants :

  • Le mobilier (intérieur et extérieur) ;
  • La literie ;
  • Le gros électroménager ;
  • Les téléviseurs ;
  • Les équipements sanitaires ;
  • Les articles de puériculture ;
  • Les fenêtres et les portes ;
  • Le bois ;
  • Les revêtements de sol ;
  • Les accessoires de loisir (appareil de musculation, vélo).

Avant de repartir avec l’objet convoité, une inspection scrupuleuse s’impose. Les encombrants peuvent en effet vous réserver de mauvaises surprises comme des insectes (puces, punaises de lit) ou des champignons. Lorsqu’un objet vous semble douteux, effrité ou troué, passez votre chemin. N’oubliez pas de retourner chaque objet que vous souhaitez emmener, d’en ouvrir les tiroirs et les portes pour être sûr que tout est en ordre.

A lire : comment se débarasser des puces naturellement ?

Comment nettoyer un meuble récupéré dans la rue ?

Avant de passer à l’étape de la rénovation ou de la customisation, commencez par un nettoyage en bonne et due forme. Après l’avoir aspiré, lavez-le avec un mélange d’eau chaude et de savon noir ou de Marseille. Rincez puis, en fonction du matériau, laissez sécher à l’air libre ou tamponnez avec un chiffon doux.

Pour la literie, les canapés ou les tapis, l’utilisation d’un nettoyeur vapeur s’impose. L’eau à haute température viendra à bout d’insectes que vous n’auriez pas détectés ou d’éventuelles larves. Vous pouvez compléter cette opération par l’application d’un produit antiacarien. Pour les textiles lavables en machine, suivez les recommandations du fabricant pour un nettoyage à la température la plus élevée possible.

Quant aux meubles en bois, l’application d’un désinfectant est conseillée. Enfermez-le ensuite dans un emballage hermétique constitué de bâches protectrices sécurisées par les épingles ou des élastiques et patientez 2 jours. D’ailleurs, quelle que soit la matière de l’objet, après l’avoir nettoyé, laissez-le en quarantaine 48 heures et inspectez-le régulièrement pour vous assurer qu’il ne vous prépare pas un mauvais tour. 

Où trouver des idées pour relooker un encombrant ?

Une fois cette étape passée, faites le plein d’inspiration sur Pinterest, YouTube ou Instagram. De nombreux amateurs de rénovation de mobilier y postent leurs projets. A l'approche de l'été, découvrez nos bonnes idées récup pour aménager votre jardin. Inutile d’être un as du bricolage. Une peinture neuve, un empiècement de papier peint ou le changement des boutons d’un tiroir peuvent faire toute la différence. Afin d’assurer une adhésion optimale de la colle ou de la peinture, le ponçage est fortement conseillé. Si vos meubles ont des trous, n’oubliez pas de les combler avec de la pâte à bois. L’application d’un vernis protecteur permettra de lustrer votre meuble tout en le protégeant des impacts.

Gratuite et écologique, la rénovation des encombrants a tout bon ! Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les dates des collectes chez vous et planifier votre sortie la veille en fin d’après-midi. En effet, le bon plan « encombrants » a de plus en plus d’aficionados : plus tôt vous serez sur place, plus vous trouverez de belles pièces.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant MeilleurArtisan.com : engagez un professionnel du bâtiment l’esprit tranquille !
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.