Nos conseils pour faire le ménage dans votre maison de vacances

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 20/06/2022 à 12:52
Partager

Si vous êtes propriétaire d’un hébergement que vous souhaitez louer cet été, surtout, ne négligez pas le ménage. Même si l’idée de briquer votre location n’a rien de plaisant, cette habitude vous permettra d’engranger les avis positifs, donc de faire croître les recettes générées par votre bien. Inutile, toutefois, de vous lancer dans un véritable ménage de printemps, il suffit d’adopter quelques bons réflexes pour satisfaire les exigences des vacanciers les plus exigeants. 

Organisez vos sessions de ménage

Pour que votre location soit impeccable à l’arrivée de chaque locataire, faites le ménage régulièrement. Vous pouvez tout à fait vous en charger, mais vous devrez vous montrer régulier. Même si vos locataires sont supposés vous rendre votre location le ménage fait, prenez l’habitude de contrôler scrupuleusement chaque pièce. Pensez également à vérifier que des produits d'entretien seront à disposition de vos prochains occupants.

Si vous n’êtes pas sur place, de nombreuses sociétés de ménage pourront se charger de cette tâche. Habituées de ces missions, surtout dans les destinations touristiques, elles assurent un service clé en main. Le passage des employés est planifié et ils se déplacent avec les produits et le matériel nécessaire. Cette prestation implique un coup certain, mais que vous pouvez tout à fait reporter sur le prix de votre location. Enfin, vous pouvez aussi laisser le choix au locataire de faire le ménage. Toutefois, cette option présente certains risques : rien ne dit qu’ils seront aussi exigeants que vous. 

Ne sous-estimez pas votre tâche

Vous pensez que faire le ménage dans un deux-pièces de 40 m2 ne devrait vous prendre qu'une heure au maximum ? Ne vous contentez pas d’une estimation, et mettez-vous en situation. Chronométrez-vous durant le nettoyage de votre hébergement et ajoutez une marge de 25 % pour être sûr d’avoir fini votre ménage avant l’arrivée des locataires. Vous pourrez ainsi évaluer des heures de départ et d’arrivée adaptées à votre emploi du temps.

Pour vous donner un ordre d’idée, sachez qu’il faut généralement compter 1 heure pour nettoyer 20 m2, mais plusieurs facteurs peuvent allonger le temps nécessaire au ménage :

  • Une terrasse ou un jardin ;
  • Une piscine ;
  • Les tapis et la moquette ;
  • Une décoration très fournie (les bibelots sont de véritables usines à poussière).

Bon à savoir : Un entretien spécial pour le jardin

Si votre location possède un jardin, vous devrez procéder à un entretien spécifique. Dès le printemps, une tonte toutes les 3 semaines pourra être nécessaire. Pensez également à programmer un élagage annuel des arbres, ainsi qu’une coupe des branchages des arbustes durant l’été.

Équipez-vous

Si vous vous chargez du ménage de votre location, équipez-vous comme un professionnel. Pour gagner du temps, entreposez tout ce dont vous aurez besoin dans votre location. Cela vous évitera de transporter toutes les semaines sceau, aspirateur et serpillière. Pour nettoyer votre hébergement de location de fond en comble, vous aurez besoin :

  • D’un balai ;
  • D’un balai-brosse ;
  • D’un duo pelle et balayette ;
  • D’une serpillière ;
  • D’un sceau ;
  • De microfibres ;
  • De produits nettoyants (sol, vitres, anticalcaire, meubles, dégraissant, plaques de cuisson) ;
  • De gants ;
  • D’une blouse ;
  • D’un fichu, si vous avez les cheveux longs.

Investissez dans un matériel de qualité pour un nettoyage efficace et le plus rapide possible.

A lire : comment faire un ménage express sans balai ?

Planifiez vos interventions

Le plus difficile, lorsque l’on nettoie une location, est de ne pas s’éparpiller. Pour ce faire, respectez quelques étapes logiques :

  • Ouvrez toutes les fenêtres pour renouveler l’air ;
  • Retirez les draps de chaque lit pour aérer matelas et sommiers ;
  • Faites la poussière, nettoyez les vitres si besoin. Si votre bien possède un étage, commencez par le haut.
  • Nettoyez la salle de bains, les toilettes et la cuisine ;
  • Rangez les chambres et les pièces à vivre ;
  • Faites les lits (n’oubliez pas le canapé convertible le cas échéant) et changez le linge de bain ;
  • Vérifiez que tous vos appareils électroménagers fonctionnent ;
  • Aspirez les sols et lavez-les ;
  • Nettoyez vos espaces extérieurs.

Attention aux finitions

Certains détails peuvent vous coûter très cher sur vos évaluations en ligne. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez par exemple vaporiser un parfum d’ambiance pour un accueil plus chaleureux. N'insistez pas trop, vous ne voulez pas que vos nouveaux locataires pensent que vous souhaitez dissimuler de mauvaises odeurs. S’il y a près de chez vous une savonnerie artisanale, négociez les tarifs pour disposer de nouveaux pains nettoyants dans la cuisine et la salle de bains à chaque arrivée. Vous pourrez, en échange, laisser quelques cartes de visite de l’atelier dans l’entrée de votre location. 

Pensez également à garnir les placards de produits de première nécessité. Du thé, du café, du sucre, du lait, un paquet de pâtes et du beurre seront toujours appréciés, particulièrement lors des arrivées tardives. Pour les grandes locations, prévoyez toujours quelques jeux de côté pour occuper d’éventuels enfants. Enfin, une pochette rassemblant des dépliants sur les attractions et activités de la région, ainsi que de bonnes adresses gourmandes, sera un véritable plus.

Lorsqu’on possède une location saisonnière, le ménage est un élément clé pour assurer le bien-être de ses hôtes et la réputation de son bien. Si cela peut sembler être une corvée, il s’agit en réalité d’un investissement garantissant le succès de votre bien.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Nos astuces ménage empruntées aux experts
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.