La location de petit électroménager, un bon plan ?

Par Marie C | Mis à jour le 16/02/2022 à 16:52
Partager

De nombreuses machines à pain en sont témoins : il est facile de craquer pour un énième appareil électroménager et de ne s'en servir que quelques fois. Une perte d'argent et de place regrettable. Alors, pourquoi ne pas opter pour la location de petit électroménager ?

Louer son petit électroménager : les pour et les contre

Le petit électroménager englobe tous les appareils de cuisine et de ménage à faible encombrement : machine à café, aspirateur, robot pâtissier, extracteur de jus... Ces outils ont des fonctions plus spécifiques que le gros électroménager (frigo, lave-linge...) mais n'en sont pas moins coûteux. La location se présente donc comme une alternative à envisager. 

Avantages de la location de petit électroménager

  • Elle permet de tester un produit sans s'engager sur un achat 
  • Elle est adaptée aux situations transitoires : vous êtes locataire courte durée, vous avez des revenus variables...
  • Elle permet d'utiliser un matériel sophistiqué même quand on n'a pas les fonds : cela peut être économique si on cuisine beaucoup (batch cooking, pâtisseries maison...).

Inconvénients de la location de petit électroménager

  • La location de petit électroménager peut vous revenir plus cher qu'un crédit pour acheter ce même appareil. Évitez la location de moyen ou de long terme.
  • On peut payer certains coûts cachés, par exemple une caution ou une assurance, qui viennent alourdir les mensualités. 

Louer du petit électroménager, est-ce rentable ?

Sur le papier, le concept a tout bon : il permet de louer du petit électroménager pour un usage saisonnier, comme par exemple un appareil à raclette ou une sorbetière. Cependant, attention : toutes les formules de location ne se valent pas.

La location longue et courte durée 

Cette location vous engage sur une durée définie au moment du contrat (12 mois, 24 mois, 48 mois...). Vous payez des mensualités mais vous ne devenez pas propriétaire de votre électroménager à la fin du contrat. Cette formule est proposée par plusieurs marchands d'électroménager : Boulanger, Cdiscount, SeMeubler...

UFC-Que Choisir a consacré un dossier à ce type de location, le qualifiant de « ruineuse accoutumeuse », en particulier pour les location de longue durée : non seulement l'ensemble des mensualités est plus chère que le prix d'achat du produit, mais en plus, il faut souvent payer une assurance complémentaire. Bref, un faux bon plan à éviter !

La location sans engagement

Comme son nom l'indique, cette formule vous propose un contrat plus souple : vous payez des mensualités fixes mais vous pouvez restituer votre produit quand vous le souhaitez. Il est aussi possible de l'acheter si vous en êtes satisfait. Ce type de location est notamment proposé par Kazoo, spécialisé en petit électroménager. 

Même si ce type de location semble a priori plus à votre avantage, il convient toutefois de bien estimer les coûts pour ne pas payer trop cher.

Les points à vérifier pour une location de petit électroménager rentable

Même si les mensualités semblent plus abordables, mises bout à bout, elles peuvent représenter un véritable surcoût par rapport à de l'achat. Avant de dégainer la carte bancaire, sortez la calculette !

Comparez les mensualités au prix d'achat

Dans l'absolu, mieux vaut prendre une location sans engagement. Si toutefois l'appareil qui vous intéresse n'est disponible qu'en location courte ou longue durée, additionnez le total des mensualités. Plus la location est longue, plus vous risquez d'avoir une mauvaise surprise. 

Vérifiez les conditions de garantie

Là aussi, des surcoûts cachés peuvent saler la note. Lisez attentivement le contrat pour savoir quelle est la prise en charge en cas de panne ou de dysfonctionnement : certaines formules ne vous indemnisent pas le cas échéant, et demandent des frais supplémentaires si l'appareil n'est pas restitué en bon état.

Regardez aussi la durée de la garantie, qui peut éventuellement être plus courte que la durée de votre location.

Le coût de l'assurance

Là aussi, gare aux petites lignes ! Certains services de location vous obligent à prendre une assurance complémentaire en cas de panne ou de déterioration. Ce coût n'est pas indiqué dans le prix... mais il va bel et bien alourdir vos mensualités. 

Quelles alternatives à la location de petit électroménager ?

Tout le monde ne peut pas se permettre de dépenser des centaines d'euros dans un robot cuisinier. Toutefois, certains appareils de petit électroménager servent toute l'année : machine à café, aspirateur ou encore purificateur d'air. Si vous souhaitez acquérir votre propre appareil tout en ayant des moyens limités, il y a quelques astuces !

Le paiement fractionné

L'achat en 3 ou 4 fois sans frais consiste à étaler le paiement sur 3 mois (maximum) : ainsi, vous payez des mensualités, mais à la fin, le produit vous appartient entièrement. Il s'agit du meilleur compromis si vous voulez acquérir un article neuf sans payer d'un coup.

Le marché du reconditionné

Les articles reconditionnés ne concernent pas seulement les smartphones ! L'électroménager aussi y est présent : remis à neuf après un petit défaut ou dysfonctionnement, les articles reconditionnés sont revendus avec une décote intéressante, et qui varie selon la gamme du produit mais aussi des petites imperfections nuisant à l'esthétique (rayures, bosses).

Une bonne façon d'acheter plus écoresponsable, tout en étant protégé par une garantie pour produits reconditionnés.

La seconde main

Acheter de l'électroménager de particulier en particulier suscite toujours une certaine méfiance : peur de découvrir un vice caché, un produit ne correspondant pas à la description... 

Il y a quelques astuces pour acheter entre particuliers sans prendre de risque. Demandez une facture pour connaître la date d'achat, vérifiez que les photos sont authentiques et non issues du catalogue, et privilégiez l'échange en main propre pour pouvoir vous rétracter en cas de problème.

Pour contrebalancer ce risque, le petit électroménager de seconde main peut se révéler un très bon plan : contrairement au marché du reconditionné, vous pouvez négocier le prix d'achat. Sans compter l'offre abondante qui permet de comparer plusieurs références !

Louer du petit électroménager ? Pourquoi pas, mais attention aux conditions de location : mieux vaut privilégier une location sans engagement, et cibler le petit électroménager que vous souhaitez tester ponctuellement. Si vous prévoyez de l'utiliser à l'année, mieux vaut vous tourner vers l'achat !

À lire aussi : Des aides de financement pour l'électroménager ?

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Les accessoires pour un dîner romantique à la maison
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.