5 astuces pour faire durer un bouquet de fleurs plus longtemps

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 25/03/2021 à 02:09
Partager

Peut-être avez-vous aussi pour habitude de composer vous-même votre propre bouquet, à partir de fleurs fraîchement coupées dans votre jardin ? Quoi qu’il en soit, vous le savez : sa splendeur sera hélas de courte durée. Il existe cependant des solutions simples et peu chères pour l’aider à survivre quelques jours de plus. Elles se déclinent en 5 petites étapes que nous nous empressons de vous dévoiler !

1 – Recoupez le bas des tiges sans attendre

C’est LA priorité lorsque vous tenez pour la première fois votre bouquet de fleurs ! Mais attention, il y a des impératifs à respecter

Pour recouper efficacement vos tiges florales, il vous faut nécessairement opter pour une taille en biseau, c’est-à-dire non pas en angle droit, mais en oblique. Ôter environ 2 cm de tige, en veillant à réaliser une coupe nette. Pour cela, utilisez un sécateur (aux lames bien aiguisées… et propres !) plutôt que des ciseaux, car ceux-ci ont tendance à écraser la tige. À défaut, un bon couteau fera l’affaire.

Bon à savoir : exception faite des arbustes à fleurs…

Les tiges florales issues d’arbustes, comme le lilas, le laurier rose ou le buddleia (arbre aux papillons) doivent, à l’inverse, non pas être coupées, mais écrasées afin de favoriser la circulation de la sève. L’outil adéquat ? Un marteau ! Vous avez bien ça dans votre garage…

Tout cela va favoriser l’absorption de l’eau, mais aussi éviter le pourrissement au bas des tiges, et donc le dessèchement prématuré des fleurs. N’oubliez pas non plus d’ôter les feuilles au bas des tiges qui, au contact de l’eau, risquent de se gâter et de contaminer le bouquet entier. Il en va de même pour les fleurs fanées !

2 – Réservez une place de choix à votre bouquet

Le choix du vase a son importance, tout comme son emplacement. Le contenant destiné à accueillir votre bouquet doit être suffisamment spacieux par rapport à sa taille, et surtout, à la place qu’occupent les tiges. Il doit aussi être adapté à sa hauteur. Au minimum, la moitié des tiges doit pouvoir être contenue dedans.

Ensuite, pour préserver au maximum vos fleurs en bouquet, vous devez éviter les conditions extrêmes. Il faut savoir que, quelle que soit leur nature, ces dernières supportent mal la chaleur. On s’abstient donc de les positionner près d’un radiateur ou en plein soleil, et on privilégie les endroits frais. Bannissez par contre les zones à courant d’air : les écarts soudains de température, très peu pour elles ! La température idéale ? 15 °C. Dans un logement, difficile, nous direz-vous… L’astuce ? Placer votre bouquet à la cave la nuit pour qu’il se revigore.

3 – Veillez à un bon apport en eau

Au moment de mettre votre bouquet dans l’eau, assurez-vous que celle-ci ne soit pas trop froide. En réalité, si la fraîcheur ambiante a un effet vivifiant, l’eau – forcément en contact direct avec les tiges – doit pour sa part être tempérée. Sinon, c’est le choc thermique garanti !

La quantité d’eau est également un point important. De manière générale, votre vase doit être rempli aux trois quarts, ni plus ni moins. Mais certaines fleurs comme les tulipes et les gerberas se contentent amplement d’un fond d’eau (5 cm environ). Au-delà, les tiges peuvent se ramollir. Il faut aussi veiller à changer l’eau régulièrement. La bonne cadence ? Tous les 2 jours.

4 – Nourrissez et soignez vos fleurs

Si l’on prête au soda des vertus nourrissantes, mieux vaut éviter ! En plus de colorer l’eau, cette solution est tout sauf naturelle. Idem pour l’aspirine ou, pire encore, l’eau de javel. Rien ne vaut un simple morceau de sucre, additionné d’une à deux cuillères à café de vinaigre blanc pour tuer les bactéries éventuelles. La solution deux en un ? Le bicarbonate de soude, à raison d’une pincée. Bien sûr, au moment de renouveler l’eau, il faudra penser à répéter l’opération.

Conseil : aidez vos fleurs à s’oxygéner

Cette étape intermédiaire doit intervenir au bout de 3 à 5 jours en moyenne. Vous offrirez ainsi un second souffle à votre bouquet ! L’idée ? Le séparer, tout simplement, de manière à détacher les fleurs les unes des autres.

Si à tout hasard, le fleuriste a pris soin de joindre au bouquet un petit sachet nutritif, n’hésitez pas évidemment à l’utiliser.

5 – Ne perdez surtout pas la main !

La longévité de votre bouquet de fleurs tient en un seul mot : l’entretien ! Le changement d’eau doit se faire au même rythme que le recoupage des tiges (tous les 2 jours, pour rappel). Il est par conséquent facile d’y penser ! Retirer cette fois un bon centimètre au lieu de deux. En même temps, n’oubliez pas de laver votre vase afin d’éliminer toute impureté. Les bactéries prolifèrent très vite, autant donc leur couper l’herbe sous le pied ! Votre bouquet vous le rendra bien…

6 – L’étape optionnelle : composer un bouquet de fleurs séchées

Vous aurez beau suivre ces conseils à la lettre, au bout d’un moment, vos fleurs perdront inévitablement de leur superbe… Si vous voulez continuer à en profiter, faites-les sécher ! Récupérez les plus belles, réunissez-les en bouquet et attachez les tiges entre elles au niveau de la pointe à l’aide d’un bout de ficelle.

Ensuite, enveloppez le bouquet de papier journal et suspendez-le tête en bas, à l’abri du soleil et de l’humidité. Cela évitera de ralentir le processus de séchage et permettra aux feuilles de garder leur belle couleur verte. Au bout de 2 à 3 semaines, votre bouquet devrait être « frais » et dispo. Il ne vous restera alors plus qu’à le plonger dans un joli vase et à lui faire une place dans votre décoration ! Dorénavant, zéro entretien, si ce n’est un délicat dépoussiérage de temps en temps…

De l’eau, du sucre, une petite coupe régulière… Comme quoi, entretenir ses bouquets de fleurs en préservant son porte-monnaie et sans nuire à l’environnement, c’est possible. Seul impératif, vous l’aurez compris : être assidu !

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Comment nettoyer une machine à laver ?
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.