Astuces pour bien nettoyer un sol en terre cuite

Par Lionel Koffi | Mis à jour le 24/02/2022 à 16:09
Partager

Si les maisons modernes privilégient le carrelage comme le ciment, la mosaïque ou la céramique, les maisons traditionnelles se distinguent généralement par leur sol en brique. Ce matériau est quelquefois utilisé pour le sol des terrasses ou d’une véranda. Découvrez comment le nettoyer et l’entretenir.

Comment nettoyer un sol en terre cuite ?

Comme tout sol dallé, un sol composé de briques ou en terre cuite est relativement facile à nettoyer. Sa grande tolérance par rapport aux différents détergents simplifie l’opération.

  • Dépoussiérer un sol en terre cuite

Efficace tout en étant économique, le balayage avec un balai standard permet d’enlever la saleté et la poussière qui s’accumule sur la surface des tomettes ou des briques. Dans le cas où des miettes ou des déchets alimentaires se déposent sur votre sol en brique, n’hésitez pas à balayer au fur et à mesure pour éviter leur accumulation.

Il faut passer l’aspirateur une ou deux fois par mois afin de faire partir les particules de poussières qui auraient échappé au balai.

  • Entretenir son sol en terre cuite

Pour entretenir votre sol à moindre coût, utilisez un mélange composé de ¾ d’eau savonneuse obtenue idéalement avec un savon noir et de ¼ de vinaigre blanc. Passez une brosse imbibée de ce liquide sur votre sol.

Pour protéger durablement le sol en terre cuite contre l’usure, la poussière et la décoloration, vous pouvez également acheter un scellant de maçonnerie de briques dans des magasins spécialisés. Il suffit de l’appliquer avec un rouleau à peinture une fois par an pour maintenir l’aspect brillant des briques et leur offrir une couche de protection particulièrement efficace.

Comment enlever les taches sur un sol en briques ?

Même s’il est entretenu régulièrement, il est possible que de l’alcool, des aliments, de l’encre, de la colle, du chocolat, du thé, du café, de l’huile, de la vomissure ou encore de la peinture viennent souiller votre sol en brique. Les actions à entreprendre pour enlever les taches dépendent essentiellement de la nature de celles-ci.

  • Enlever une tache de gras sur un sol en briques

Face à une tache d’huile, la solution la moins onéreuse est de la saupoudrer sans attendre avec une poudre à récurer. Le flacon de 750 ml vous coûtera en moyenne 1,90 €. Vous laissez reposer quelques minutes pour permettre au produit d’agir avant de vous servir d’un balai et d’une pelle pour nettoyer.

Pour enlever les taches de graisse, prenez une brosse préalablement imbibée d’ammoniaque diluée, à 1,80 € environ le litre, et frottez doucement la partie souillée. Le port de gant est obligatoire pour manipuler cette substance qui peut être dangereuse pour la santé.

  • Enlever une tache d'encre sur un sol en briques

Contre une tache de stylo à bille ou d’encre, utilisez de l’eau de Javel diluée que vous frotterez directement sur la salissure. Vous en trouverez dans le commerce aux alentours de 2,20 € le flacon de 750 ml.

  • Enlever une tache d'alcool sur un sol en briques

Si une boisson alcoolisée s’est déversée sur votre sol, servez-vous de papier absorbant pour éponger entièrement la zone. À défaut, une autre alternative qui est également moins coûteuse est d’utiliser du linge imprégné d’alcool ménager.

  • Enlever une tache tenace sur un sol en briques

Si de l’essence, du goudron ou de la résine s’est renversé accidentellement sur ce type de revêtement, la solution la plus économique est d’essayer d’éponger avec du papier absorbant avant de passer un chiffon imbibé de térébenthine sur la zone attaquée. Il est également possible de frictionner directement avec un tissu imprégné d’un mélange de savon noir dilué et d’eau de Javel.

Une trace de moisissure peut nuire à l’esthétisme général d’un sol en terre cuite. Pour l’enlever, trempez un linge dans un peu d’eau de Javel diluée et appliquez sur la tache.

  • Enlever une tache de thé ou de café sur un sol en brique

En cas de tache de café, le mieux est d’appliquer un chiffon imbibé d’alcool à 90° sur celle-ci. Si l’opération n’a pas donné le résultat escompté, utilisez de l’essence de térébenthine, à 8 euros la bouteille de 500 ml, à la place de l’alcool. Il faut prendre beaucoup de précautions dans sa manipulation, car cette substance est irritante.

S’il s’agit d’une tache de thé, la solution la moins coûteuse est d’utiliser un mouchoir absorbant pour éponger l’excédent de liquide. Prenez ensuite un coton-tige et trempez-le dans de l’alcool à 90° avant de l’utiliser pour tamponner délicatement la tache.

À lire aussi : 7 astuces pour bien nettoyer ses sols

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Comment nettoyer une machine à laver ?
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.