Comment sauver une plante qui est en train de mourir ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 10/10/2022 à 15:49
Partager

Ajouter des plantes à son intérieur permet de le décorer tout en ajoutant une touche chaleureuse. Mais lorsque l’on n’a pas la main verte, les belles tiges verdoyantes peuvent vite perdre de leur superbe. Heureusement, de nombreuses astuces peuvent vous permettre de les faire repartir. Découvrez tous nos conseils pour sauver une plante qui est en train de mourir.

Sauver une plante en train de mourir : la marche à suivre

Avoir de belles plantes d’intérieur demande un certain investissement. Il faut trouver le juste milieu pour l'arrosage et pour l’apport de lumière. Si leur environnement n’est pas bon, les plantes ne tardent pas à vous le faire savoir. Toutefois, même avec des feuilles qui jaunissent ou des tiges sèches, tout n’est pas perdu. Avant de jeter une plante mourante (et de perdre quelques euros par la même occasion), tentez de la faire repartir en suivant ces étapes.

Vérifiez l’état de la plante

Après quelques semaines d'oubli, une plante d’intérieur peut paraître totalement sèche. Bonne nouvelle, ce n’est pas pour autant qu’elle est morte ! Coupez une ou plusieurs branches pour vous assurer que la sève circule encore. Si vous tombez sur du vert, c’est que vous pouvez encore sauver cette plante. Si l’intérieur des branches est marron et la tige ou le tronc central aussi, c’est qu’il est trop tard.

Retirez les parties mortes

Votre plante va avoir besoin d’énergie pour repartir. Débarrassez-la des feuilles et des branches sèches en les coupant petit à petit. Dès que vous arrivez à une partie verte, arrêtez de tailler. Ces parties aériennes permettront à votre plante mourante de capter la lumière essentielle à la photosynthèse et donc à sa survie.

Astuce DIY : que faire des feuilles mortes ?

Posez un diagnostic

Pour réussir à sauver une plante qui est en train de mourir, il est important de connaître le mal dont elle souffre. Apprenez à diagnostiquer l'état de santé de votre plante. Lorsque la terre ne touche plus les bords du pot, il y a fort à parier que la plante manque d’eau. Arrosez-la petit à petit pour lui permettre de se réhydrater. Sachez qu’une plante trop arrosée présente généralement des feuilles jaunies. Sortez-la de son pot et rempotez-la dans un nouveau contenant. Avant cela, prenez soin d’éliminer un maximum de la terre imbibée d’eau sans abîmer les racines.

Si les feuilles pâlissent ou que les tiges semblent pousser dans une direction, c’est que la plante a besoin de lumière. Des petites taches ou des sortes de toiles sur les tiges peuvent trahir la présence de parasites.

Bon à savoir : L’eau filtrée, un remède miracle

Certaines plantes comme les bambous ou les plantes carnivores ne supportent pas toujours l’eau du robinet. Le calcaire et les résidus chimiques sont mauvais pour elles. Pour sauver une plante fragile qui est en train de mourir, utilisez de l’eau filtrée. Gratuite et saine, l’eau de pluie conviendra également à cette mission. 

Comment prendre soin de ses plantes d’intérieur ?

Avant d’arriver au stade critique de sauver une plante qui est en train de mourir, vous pouvez mettre en place une petite routine soin. Pour un intérieur verdoyant, essayez de :

Nourrir vos plantes

L’engrais n’est pas fait que pour le jardin. Vos plantes d’intérieur aussi ont besoin d’un petit coup de pouce de temps en temps. De mars à septembre, donnez de l'engrais à vos plantes en pot toutes les 2 ou 3 semaines. Faites attention de choisir un amendement adapté à chaque essence et de respecter la dose indiquée. En effet, un surdosage d’engrais pourrait tuer votre plante. 

En général, il est déconseillé de donner de l’engrais aux plantes en hiver. Même si elles sont à l'intérieur, elles en profitent pour se reposer. Réservez ce petit booster pour l’aider à sortir de sa torpeur au printemps. Si vous souhaitez sauver une plante mourante dont la terre est sèche, attendez quelques jours avant de lui donner de l’engrais. Le produit risquerait en effet d’endommager les racines. 

Éviter la formation d’eau stagnante

Un arrosage excessif peut rapidement entraîner le pourrissement des racines. Pour éviter cela, placez toujours des billes d’argile dans le fond de votre pot afin de drainer l'excédent de liquide. Préférez également utiliser une coupelle large que vous viderez systématiquement après avoir arrosé.

Adapter votre arrosage

Au printemps et en été, il peut être nécessaire d’arroser vos plantes d'intérieur une, voire deux fois par semaine. Le reste de l’année, un arrosage tous les 15 jours peut parfois être suffisant. Pour ne pas vous tromper, ajoutez de l’eau à votre pot seulement quand la terre est sèche sur plusieurs centimètres. Outre l’arrosage classique, deux autres techniques vous permettront d’offrir à vos plantes toute l’eau dont elles ont besoin :

  • Le bassinage : particulièrement appréciée des orchidées et des saintpaulias, cette technique consiste à immerger un pot au ¾ de sa hauteur. Laissez ensuite tremper jusqu’à ce que la terre soit humide. Cela peut prendre jusqu’à une heure. Après avoir égoutté la plante, il est possible de la remettre dans son cache-pot. Cette méthode convient également pour sauver une plante en train de mourir par manque d'arrosage
  • La vaporisation : pour conserver vos plantes tropicales plus longtemps, n’oubliez pas de les brumiser. C’est particulièrement important en hiver, car le chauffage assèche l’air ambiant. En revanche, sachez que les plantes dotées d’un feuillage duveteux et les bégonias n’apprécient pas ce traitement. 

Remporter vos plantes

Avec toute l’attention que vous leur portez, vos plantes grossissent. En les changeant de pot tous les deux ans, vous leur permettrez de poursuivre leur croissance. Ce sera également l’occasion de changer le substrat et donc d’apporter une terre plus riche. Si vous utilisez du terreau pour votre rempotage, vous n’aurez même pas besoin d’ajouter d’engrais. Une fois l’opération terminée, n’oubliez pas d’arroser.

Sauver une plante qui est en train de mourir est possible, mais il faut savoir être patient. Monstera, ficus ou crassula : le mieux reste de bien les entretenir. Trouvez le bon apport d’eau et de lumière, ajoutez un peu d’engrais et vous devriez garder vos plantes longtemps. Pour vous renseigner plus sur le sujet, découvrez tout ce qu'il faut savoir pour entretenir ses plantes d'intérieur.

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Nos astuces ménage empruntées aux experts
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.