Comment parfumer son intérieur naturellement ?

Par Mustapha Azzouz | Mis à jour le 23/03/2022 à 14:58
Partager

Sprays désodorisants, diffuseurs de parfum, huiles essentielles, bougies parfumées, encens, papier d’Arménie... tous ces produits parfument agréablement la maison. Mais qu’ils soient naturels, bio ou non, ces produits émettent des particules fines et des composés organiques volatiles (COV). En suspension dans l’air, ces substances chimiques peuvent provoquer des irritations et autres réactions allergiques. Alors, vers quelles alternatives se tourner ?

Nettoyer sa maison au naturel

Une maison au parfum agréable, cela commence par un nettoyage en bonne et due forme. Privilégiez des produits ménagers sains (et par la même occasion, respectueux de la planète). Exit les nettoyants classiques du supermarché, y compris ceux de marque L’Arbre Vert ou Rainett. Ces entreprises ont recours au greenwashing, une pratique commerciale visant à donner une image responsable. Sauf qu’en réalité, ces produits n’ont rien d’écologique.

Tournez-vous plutôt vers des produits certifiés Ecocert. Ce label vous apporte une réelle garantie sur la composition de ces derniers. Un produit Ecocert intègre au moins :

  • 95 % d’ingrédients d’origine naturelle ;
  • 10 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Mieux encore, fabriquez vos produits maison. C’est à la fois sain, facile et pas cher ! Parmi les produits d’entretien naturels phare à avoir chez soi, le savon noir, le savon de Marseille, le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc.

Passer fréquemment l’aspirateur

La poussière accumulée dégage une odeur particulièrement désagréable. Il est conseillé de passer l’aspirateur au moins une fois par semaine, sans oublier les tissus d’ameublement (canapés, coussins, plaids, tapis...).

Pensez aussi à laver vos rideaux deux fois par an.

Bon à savoir

Le plumeau ne fait que déplacer la poussière. À la place, utilisez un simple chiffon microfibre humidifié. Vos meubles resteront propres plus longtemps !

Aérer très régulièrement

Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est davantage pollué que l’air extérieur (2 à 5 fois plus). Pour respirer un air sain tout en éliminant les mauvaises odeurs, pensez donc à aérer régulièrement votre logement. Et ce, en toute saison, y compris (et surtout) l’hiver.

La bonne fréquence ? Tous les jours, pendant 5 à 10 minutes.

Bon à savoir

Si vous avez peur pour votre facture de chauffage, pas de panique : un air intérieur renouvelé se réchauffe plus vite !

Confectionner une pomme d’ambre

Très décorative, la pomme d’ambre a aussi et surtout le pouvoir de chasser les mauvaises odeurs. Vous aurez besoin non pas d’une pomme, mais d’une belle orange (ou autre agrume comme le citron, le pamplemousse…) et d’une bonne poignée de clous de girofle. Le principe est simple :  piquer l’orange avec les clous de girofle.

Optionnellement, vous pouvez ensuite rouler l’orange dans un mélange d’épices (cannelle, gingembre, muscade, cardamome…). Une fois fait, soufflez dessus pour retirer l’excédent. Votre parfum d’ambiance 100 % naturel est prêt !

Fleurir sa maison

Magnolia, rosier, lavande, jasmin, chèvrefeuille… Si vous avez un jardin, utilisez ces fleurs odorantes pour embaumer votre intérieur. À défaut, faites-vous plaisir de temps en temps en vous rendant chez votre fleuriste pour une composition sur mesure !

Bon à savoir

Pour garder vos fleurs fraîches plus longtemps, pensez à tailler les tiges en biseau et à changer l’eau tous les deux jours. Profitez-en pour ajouter une pincée de bicarbonate de soude directement dans l’eau pour nourrir vos fleurs et éliminer les bactéries résiduelles.

Réaliser un pot-pourri

Simple à réaliser et peu coûteux, le pot-pourri est une jolie manière de parfumer son intérieur. En plus, il est personnalisable à l’infini. Vous pouvez y mettre au choix :

  • Des fleurs (hibiscus, muguet, lilas, rose, oranger…) ;
  • Des feuilles (verveine, menthe, thym, mélisse, eucalyptus, marjolaine…) ;
  • Des tranches ou des pelures de fruits (pomme, cédrat, pamplemousse, citron vert, kumquat…) ;
  • Des épices (anis étoilé, gousse de vanille, noix de tonka, etc.) ;
  • Des baies (de poivre, de genièvre…) ;
  • Des écorces (cèdre, bois de rose, cannelle, citronnelle…).

Pour faire sécher vos fleurs et autres fruits frais plus rapidement, vous pouvez bien sûr utiliser votre four, mais l’air libre reste la solution la plus économique. Mélangez tous vos ingrédients dans une coupelle, couvrez d’un papier absorbant ou d’une gaze et laissez reposer environ une semaine dans un endroit sec et à l’abri de la lumière.

Chaque jour, pensez bien à mélanger l’ensemble et à retourner vos tranches de fruits afin d’éviter le développement de pourriture.

Faire sécher des tiges d’eucalyptus

Avec son odeur caractéristique, à la fois mentholée et camphrée, l’eucalyptus exhale un parfum frais et agréable. Pour faire sécher les tiges, attachez-les ensemble et suspendez-les tête en bas pendant une semaine. Placez ensuite votre bouquet dans un vase et le tour est joué.

Grâce à ces astuces économiques et naturelles, vous obtiendrez une maison saine sentant bon le frais !

Article précédent Combien coûte un Diagnostic de Performance Énergétique DPE ?
Article suivant Nos astuces ménage empruntées aux experts
Plus de guides maison
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.