L’aide à la réparation des produits électriques entrera bientôt en vigueur

Par Nicolas Boutin | Mis à jour le 17/01/2022 à 15:05

Pour réparer plutôt que jeter les produits électriques et électroniques, la loi anti-gaspillage votée en 2020, prévoit une aide financière pour les ménages. Malgré le retard, le « fonds réparation » devrait être mis en place durant l’année 2022.

électroménagers
Les éco-organismes qui soutiendront les aides à la réparation attendent l’agrément de l’État.

Un plan sur six ans

La loi anti-gaspillage prévoyait la création du « fonds réparation » au 1er janvier 2022. Finalement, les deux éco-organismes gérant les déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) Ecologic et Ecosystem, attendent toujours l’agrément de l’État. Il devrait intervenir au cours du premier trimestre de l’année, avant « un délai de quatre à cinq mois » pour constituer un réseau national de réparateurs agréés, pour démarrer, annonce la directrice générale d’Ecosystem, Nathalie Yserd, auprès des Echos.

Le fonds d’aide à la réparation des produits électriques et électroniques doit permettre aux ménages de bénéficier d’un montant forfaitaire, en fonction d’un barème, pour certains produits, dont la liste s’élargira progressivement dans les six prochaines années. Dès 2022, la subvention de réparation concernera les lave-linges, les grille-pains, les smartphones et ordinateurs, à condition de passer par un réparateur agréé.

Une baisse du taux moyen de l’aide

Le fonds sera financé par les éco-contributions perçues sur les ventes de produits neufs. Fin 2021, l’État a établi le taux moyen d’aide à 10%, contre 20% à l’origine du texte, du montant de réparation pour fixer le fonds à 102 millions par an dans six ans. Dès 2022, le fonds débutera à 20 millions d’euros, avant de connaître une augmentation linéaire.

L’objectif est donc de réparer plutôt que de jeter les appareils électriques et électroniques. Le gouvernement table sur une augmentation de 30% des réparations supplémentaires générées par les aides pour les frigos, 45% sur les petits équipements électroménagers et 15% sur les smartphones, qui sont déjà les produits les plus réparés hors-garantie. Après les télévisions, ordinateurs, téléphones et gros électroménagers en 2022, les climatiseurs seront concernés en 2023, avant les imprimantes en 2024.

À lire aussi Conseils anti-gaspillage : bien utiliser son frigo pour faire des économies

Article précédent Assurance-vie : des rendements prévus à la baisse
Article suivant Destination vacances : le palmarès 2023
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité
décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.